Otto-Hermann Brücker

Otto-Hermann Adolf Brücker ( à Berlin à Weinheim) est un Generalleutnant allemand qui a servi dans la Heer au sein de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pour les articles homonymes, voir Brucker.

Otto-Hermann Brücker
Naissance
Berlin
Décès
Weinheim
Origine Allemand
Allégeance Empire allemand
République de Weimar
Troisième Reich
Arme Deutsches Reichsheer
Reichswehr
Wehrmacht, Heer
Grade Generalleutnant
Années de service 1912-1945
Commandement Infanterie-Regiment 419
17. Infanterie-Division
9. Infanterie-Division
76. Infanterie-Division
552. Grenadier-Division
6. Grenadier-Division
6. Volksgrenadier-Division
6. Infanterie-Division
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer

Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la croix de fer. Cette décoration est attribuée pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie

Otto Hermann devient cadet dans l'armée impériale le . Il se déplace avec le 20e Bataillon du Génie en Lorraine, en été 1918, avant la fin de la 1re La Seconde Guerre mondiale.

Après la guerre, il rejoint les corps-francs de l'armée impériale. Au printemps de 1920, il fait partie du 6e Régiment d'Infanterie de la Reichswehr. Le promu au grade de lieutenant. En printemps de 1924, il rejoint le 5e Régiment d'Infanterie à Rostock. À partir du , il rejoint le 5e Régiment d'infanterie à Szczecin. À l'automne de 1928, il devient professeur durant quatre ans à l'école d'infanterie à Dresde. Le , il rejoint la 3e Division de l'armée à Berlin.

Le il est promu au grade de capitaine. Au cours de l'extension de la Reichswehr dans la Wehrmacht, le , il rejoint l'Administration centrale de la 9e Division d'infanterie. Le , il est affecté comme commandant de compagnie au 5e régiment d'infanterie. Le , il est promu au grade de major. Mi-, il rejoint la Direction générale de II Corps d'Armée à Stettin.

À ce titre, il participe à la campagne de Pologne, il est décoré de la croix de fer 2e classe. Durant la campagne occidentale, il devient le 1er Officier d'état major général du XXIV Corps d'armée. Il reçoit la croix de fer, 1re classe. Le , il est promu au grade de lieutenant-colonel. Au début de l'été 1941, il participe à la campagne de Russie dans le XXIV Corps d'Armée motorisé. Il a également été blessé.

Fin , il est transféré dans la 7e armée sur la côte atlantique. En mi-, il est promu colonel. À la mi-, il rejoint l'armée de réserve. Le , il devient colonel dans le 419e Régiment de Grenadiers. En , il devient commandant adjoint de la 17e Division d'infanterie. Au début de , il a été brièvement chef de file de la 9e Division d'infanterie et est nommé commandant de régiment d'infanterie. En , il rejoint la 76e Division d'infanterie. En , il commande la 552e Division d'infanterie. En , la division change de nom, et devient le chef de file de la 6e Division d'infanterie.

Le , il est promu général de division. Il commande la 6e Division de grenadiers, qui est anéantit en mars 1945 vers Lubań. Le , il reçoit la croix de chevalier de la croix de fer.

Le , il est promu au grade de général de corps d'armée, et en tant que tel, le il est fait prisonnier par l'armée rouge. Il restera en captivité jusqu'au .

Promotions

Fahnenjunker
Fahnenjunker-Gefreiter
Fahnenjunker-Unteroffizier
Fähnrich
Oberfähnrich
Leutnant
Oberleutnant
Hauptmann
Major
Oberstleutnant
Oberst
Generalmajor
Generalleutnant

Décorations

Références

Citations
  1. Fellgiebel 2000, p. 124.
Source

Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Iéna, Allemagne : Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • Portail du nazisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.