Otto Eckmann

Otto Eckmann (né le à Hambourg ; mort le à Badenweiler[1]) était un peintre, illustrateur et typographe allemand lié au Jugendstil (l'équivalent allemand de l'Art nouveau).

Otto Eckmann
Portrait d'Otto Eckmann par Lovis Corinth, 1897, Kunsthalle de Hambourg.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Académie des beaux-arts de Nuremberg (en)
Lieux de travail
Mouvement

Biographie

Police de caractères créée par Otto Eckmann

Otto Eckmann étudia à l'école des arts appliqués de Hambourg, puis à celle de Nuremberg (devenue la Akademie der Bildenden Künste Nürnberg (de)) avant de fréquenter l'Académie des beaux-arts de Munich. En 1894, il abandonna la peinture et vendit ses œuvres aux enchères[2] pour se concentrer sur les arts appliqués.

Otto Eckmann commença à travailler pour Pan en 1895 et pour Jugend en 1896. En 1897, il créa l'aménagement du cabinet privé de Ernest-Louis de Hesse[3] et termina une tapisserie une année plus tard[4]. Il dessina aussi des couvertures pour les éditeurs Cotta, Eugen Diederichs (de), August Scherl et Seemann. Il conçut aussi le logo de la maison d'édition S. Fischer Verlag. En 1897, il enseigna la peinture ornementale au Kunstgewerbemuseum Berlin. De 1900 à 1902, il travailla pour la Allgemeine Elektrizitätsgesellschaft[5] (AEG) et conçut des polices de caractères : la Eckmann-Schrift[6] en 1900 et la Fette Eckmann[7] en 1902. La première, exécutée au pinceau et inspirée de la calligraphie japonaise, avait connu un fort succès et était étroitement liée à l'ornementation florale qui l'accompagnait[8].

Otto Eckmann, atteint de tuberculose, meurt en 1902.

Galerie

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’Art nouveau
  • Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.