Pôle démocratique alternatif

Le Pôle démocratique alternatif (Polo Democrático Alternativo) est issu d'une fusion entre le Polo Democrático Independiente (Pôle démocratique indépendant) et l'Alternative démocratique[2]. Ce parti colombien est membre observateur de l'Internationale socialiste et membre de la COPPPAL. Il est dirigé par Álvaro José Argote Muñoz.

Pôle démocratique alternatif
(es) Polo Democrático Alternativo

Logotype officiel.
Présentation
Président Álvaro José Argote Muñoz
Fondation
Siège Carrera 17A No. 37-27,
Bogota, Colombie
Secrétaire général Gustavo Triana
Positionnement Gauche à centre gauche[1]
Idéologie Social-démocratie
Socialisme démocratique
Progressisme
Affiliation internationale Internationale socialiste (observateur)
COPPPAL
Couleurs Jaune
Site web polodemocratico.net
Représentation
Représentants
2 / 166
Sénateurs
5 / 102

Le Pôle démocratique indépendant est lui-même issu de la fusion le 17 juillet 2003 de plusieurs partis qui avaient déjà formé une coalition électorale lors des législatives de 2002.

Le Pôle démocratique alternatif compte 550 000 membres. À l'élection présidentielle de mai 2006 son candidat a obtenu 22 % des voix (2e score), mais le PDA obtient moins de 10 % des voix aux élections du Sénat (5e avec 10 sièges sur 102) et de la Chambre des représentants (7e avec 7 sièges sur 166).

Depuis l'éclosion du scandale de la parapolitique qui touche des politiciens proches du président Álvaro Uribe[3], dont son cousin germain et cofondateur du Parti de la Colombie démocratique, trois militants du PDA ont été assassinés.

Résultats électoraux

Élections présidentielles

Année Candidat 1er tour 2d tour
Voix % Rang Voix % Rang
2006 Carlos Gaviria Díaz (en) 2 609 412 22,04 2e
2010 Gustavo Petro[4] 1 331 267 9,14 4e
2014 Clara López 1 958 414 15,23 4e
2018 Sergio Fajardo 4 589 696 23,73 3e

Élections législatives

Année Sénat Chambre des représentants
Voix % Sièges Voix % Sièges
2006 563 060 9,71
10 / 102
708 664 8,17
7 / 166
2010 824 948 7,82
8 / 102
563 555 5,86
5 / 166
2014 541 145 3,78
5 / 102
414 346 3,80
3 / 166
2018 736 367 4,80
5 / 102
416 766 3,
2 / 166

Références

  1. « En Colombie, la paradoxale lutte de la gauche pour sa survie », Le Point, (lire en ligne, consulté le 23 juin 2018).
  2. Olivier Dabène, Amérique latine, les élections contre la démocratie ?, Presses de Sciences Po, , 350 p. (ISBN 2724687876, lire en ligne).
  3. Pierre Blanc, Terres, pouvoirs et conflits : Une agro-histoire du monde, Presses de Sciences Po, , 384 p. (ISBN 2724622227, lire en ligne).
  4. François-Xavier Freland, Qui veut la peau d'Hugo Chavez ?, Le Cherche midi, , 254 p. (ISBN 2749121175, lire en ligne).

Liens

  • Portail de la Colombie
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.