Palais royal de Milan

Le palais royal de Milan (en italien, Palazzo Reale di Milano) est un palais du centre de Milan, situé face au Duomo. Palais milanais des Habsbourg avant d'être celui d'Eugène de Beauharnais puis de servir de siège à la vice-royauté de Lombardie-Vénétie et enfin de résidence royale à la maison de Savoie, le palais accueille aujourd'hui un centre d'exposition.

Palais royal de Milan
Palazzo Reale di Milano
Façade du Palazzo Reale vue depuis le sommet du Duomo
Présentation
Type
Musée d'art, bâtiment de musée (d), palais royal (en), Palais urbain
Destination actuelle
Centre d'exposition
Style
Architecte
Construction
Reconstruit au XVIIIe siècle
Commanditaire
Propriétaire initial
Famille des Habsbourg
Propriétaire
Comune di Milano (d)
Statut patrimonial
Bien culturel en Italie (d)
Sites web
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
45° 27′ 48″ N, 9° 11′ 28″ E

Composé à l'origine de deux cours successives, le palais est partiellement démoli afin de faire place au Duomo. Sa façade principale, qui conserve le souvenir de l'ancienne cour, se développe donc en retrait par rapport à la Piazza del Duomo, l'espace ainsi dégagé sur la droite de la cathédrale est désigné par le nom de « place royale » (Piazza Reale).

La construction du palais

Bal de cour au palais royal donné à l'occasion de la visite de l'Empereur Guillaume Ier d'Allemagne en 1875

Le palais a connu plusieurs phases de constructions.

Campagne de travaux de Joseph II

En 1769, l'Empereur Joseph II confie la reconstruction du palais dans le style néoclassique à l'architecte Luigi Vanvitelli. Les travaux de reconstruction, menés à bien par son élève, l'architecte Giuseppe Piermarini, débutèrent en 1773 avec la destruction de l'ancienne aile ouest qui laissa place à une nouvelle façade donnant sur la Piazza Reale. En 1776, un théâtre est ajouté au complexe palatin dont les travaux se terminent en 1778. Les salons sont décorés par la célèbre famille Maggiolini.

Campagne d'Eugène de Beauharnais

Après la conquête napoléonienne, Milan devient le siège du royaume d'Italie et le palais devient la résidence du vice-roi Eugène de Beauharnais qui engage d'importantes rénovations sous la conduite du peintre Andrea Appiani auquel on doit l'ajout de grande fresques hagiographiques célébrant un Napoléon-Libérateur.

Un des principaux salons du palais la Sala delle Cariatidi (« Salle des Cariatides »), décoré en partie par Carlo Calani, occupait le site de l'ancien théâtre détruit en 1776. Cette salle servait de grand salon de réception au palais comme le montre la gravure. Malheureusement, elle fut détruite par un incendie suite aux bombardement de 1943 et sa restauration reste à ce jour inachevée.

Article connexe

  • Portail de Milan
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.