Pangkal Pinang

Pangkal Pinang est la plus grande ville de l'île de Bangka en Indonésie, et la capitale de la province des îles Bangka Belitung. Elle est située sur la côte est de Bangka.

Pangkal Pinang
ڤڠكل ڤينڠ

La Jalan Jenderal Sudirman à Pangkal Pinang
Noms
Nom Indonésien Kota Pangkal Pinang
Administration
Pays Indonésie
Province d'Indonésie îles Bangka Belitung
Démographie
Population 327 167 hab. (2012)
Groupe ethnique Malais
Langue Bahasa Bangkak
Géographie
Coordonnées 2° 06′ sud, 106° 06′ est
Altitude 13 m
Île Bangka
Fondé le 17 septembre 1757
Localisation
Liens
Site officiel www.pangkalpinangkota.go.id

    La ville a le statut de kota.

    Histoire

    Afin de mieux contrôler les mines d'étain de l'est de l'île de Bangka, les Hollandais déplacent la capitale de Bangka Belitung de Muntok à Pangkal Pinang en 1913.

    Démographie

    Temple Chinois de Pangkal Pinang

    La population de Pangkalpinang était de 108 411 en 1990 et a grimpé à 174 838 d'après le recensement de 2010[1]. La population est essentiellement malaise et parle le "Bahasa Bangkak", avec une forte minorité de Chinois d'Indonésie, originaire de la province de Guangdong du sud de la Chine. Ils sont appelés 'Peranakan' localement, et parlent le Hakka

    Administration

    La ville est divisée en cinq kecamatans, classés ci-dessous avec leurs populations en 2010[1] :

    NamePopulation
    Recensement 2010
    Rangkui39,938
    Bukit Intan43,325
    Pangkal Balam41,055
    Taman Sari13,117
    Gerunggang37,323
    Gabeknouveau kecamatan

    Transports

    Aéroport Depati Amir ː la nouvelle aérogare

    La ville est desservie par l'aéroport Depati Amir.

    Religion

    La ville est le siège du Diocèse de Pangkal Pinang suffragant à l’Archidiocèse de Palembang. Depuis le , l’évêque du diocèse est Mgr. Hilarius Moa Nurak, S.V.D.

    L'église principale est la cathédrale Saint Joseph

    Jumelages

    Notes et références

    1. Biro Pusat Statistik, Jakarta, 2011.
    • Portail de l’Indonésie

    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.