Parc national de Mesa Verde

Le parc national de Mesa Verde (Mesa Verde signifie « Plateau vert » en espagnol) est un parc national des États-Unis, situé dans le sud-ouest du Colorado. Il couvre une superficie de 211 km2. L'entrée se trouve à quinze kilomètres à l'est de la ville de Cortez.

Parc national de Mesa Verde
Géographie
Adresse
Coordonnées
37° 15′ N, 108° 27′ O
Ville proche
Superficie
211 km2
Point culminant
Administration
Nom local
(en) Mesa Verde National Park
Type
Site archéologique, parc national des États-Unis, ensemble de constructions (d)
Catégorie UICN
Identifiant
Création
Statut patrimonial
Visiteurs par an
572 329
Administration
Informations
Mesa Verde Visitor and Research Center (d), Morefield Ranger Station (d), Wetherill Mesa Information Kiosk (d), Far View Visitor Center (d)
Site web
Patrimoine mondial
Date d'entrée
Identifiant
Critère
Géolocalisation sur la carte : Colorado
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
Géolocalisation sur la carte : Amérique du Nord

Parc national de Mesa Verde *
Pays États-Unis
Type Culturel
Critères (iii)
Numéro
d’identification
27
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1978 (2e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Histoire

4400 sites ont été répertoriés. Ils ont été occupés entre les VIe et XIVe siècles par des Amérindiens Anasazis, ancêtres des Pueblos[1], qui y construisaient des bâtiments troglodytiques sous les falaises du canyon. Il est donc l'un des rares exemples persistants à ce jour de la culture amérindienne. Les bâtiments ont entre 700 et 1400 ans. Les villages avaient leurs fonctions propres, qui pouvaient être soit agricole, artisanale ou religieuse[1].

La région est devenue parc national le et site du patrimoine mondial de l'Unesco le .

Le parc a subi deux gros incendies dans les années 1990 et la végétation commence seulement à reprendre le dessus.

Les principaux sites à visiter dans le parc sont Balcony House et Cliff Palace qui sont les principales maisons troglodytiques du parc. Elles se visitent uniquement en été (ouverture au printemps, fermeture le ).

Cliff Palace est reconnu comme étant le plus spectaculaire, notamment par sa taille car il possède 150 pièces et pouvait abriter jusqu'à 100 personnes[2].

Sites archéologiques

Sentiers de randonnée

Dans la culture

Carl Barks s'est inspiré des constructions troglodytiques du site pour représenter les mythiques cités d'or de Cibola dans sa bande dessinée Les Sept Cités de Cibola (1954), mettant en scène Balthazar Picsou et Donald Duck[3].

Photos

Notes et références

  1. Patrimoine mondial de l'UNESCO, Broquet, Ottawa, 2009, 2e éd. (ISBN 978-2-89654-173-7), p. 28
  2. 365 days of travel from 1000 places to see before you die by Patricia Schultz editions356.com (ISBN 978-2-35155-214-8)
  3. Carl Barks, La dynastie Donald Duck - Intégrale, Tome 4 - 1953-1954 : Les mystères de l'Atlantide et autres histoires

Voir aussi

Bibliographie

  • Timothy Kohler, Mark Varien, Aaron Wright, Kristin Kuckelman, Le mystère de Mesa Verde, Pour la Science, no 376, , p. 62-68
  • Sabrina Crewe, Dale Anderson, The Anasazi Culture at Mesa Verde, Gareth Stevens Publishing, 2003, (ISBN 0836833902)
  • Caroline Arnold, Richard Hewett, Ancient Cliff Dwellers of Mesa Verde, Rebound by Sagebrush (), ASIN 0613298705
  • Mireille Dellac, Les Indiens de Mesa Verde, Pensée universelle, 1994, (ISBN 2214096892)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’archéologie
  • Portail de la conservation de la nature
  • Portail du Registre national des lieux historiques
  • Portail du patrimoine mondial
  • Portail du Colorado
  • Portail de la spéléologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.