Parcs provinciaux du Canada

Les parcs provinciaux sont des parcs sous la direction des gouvernements provinciaux au Canada.

Toutes les provinces et territoires du Canada administrent chacun un réseau de parcs provinciaux ou territoriaux définis comme étant des aires protégées excluant toutes activités industrielles (sauf quelques exceptions). La grande majorité de ces parcs sont gérés de la même façon que les parcs nationaux et sont d'ailleurs classés dans la catégorie II de l'UICN.

Toutefois au Manitoba, la province permet la coupe de bois industrielle à l'intérieur des limites de la majorité de ses parcs et ils sont ainsi classés dans la catégorie VI de l'UICN. C'est également le cas du parc provincial Algonquin en Ontario (catégorie IV) mais ce genre de pratiques est vivement contesté par des groupes écologistes et une partie de la population. Ces exceptions mises à part, le coupe de bois est interdit dans tous les parcs provinciaux au Canada mais leurs types de gestion varient beaucoup d'une province à l'autre, notamment dans la pratique de certaines activités dites compatibles avec le niveau de protection. Par ailleurs au Québec, les parcs provinciaux sont dénommés « parcs nationaux ».

Le plus grand parc provincial est le parc national Tursujuq au nord-ouest du Québec (26 107 km²), mais plusieurs parcs provinciaux ne font même pas 1 km² et sont axés sur la récréation plutôt que la conservation.

Liste

Alberta

Colombie-Britannique

Île-du-Prince-Édouard

Manitoba

Nouveau-Brunswick

Nouvelle-Écosse

  • Parc provincial de Cape Chignecto

Ontario

Québec

Saskatchewan

Terre-Neuve-et-Labrador

Territoires du Nord-Ouest

Yukon

Nunavut

Notes et références

  1. Gestion partagée avec Parcs Canada
  • Portail du Canada
  • Portail de la conservation de la nature
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.