Parti communiste d'Allemagne (1990)

Le Parti communiste d'Allemagne (en allemand Kommunistische Partei Deutschlands, abrégé en KPD) est un parti politique allemand. Fondé à Berlin en 1990 par des communistes est-allemands qui refusaient le processus de réunification alors en cours, il revendique le nom et l'héritage politique du KPD historique, mais n'a jamais dépassé le stade groupusculaire. L'ancien dirigeant est-allemand Erich Honecker, exclu de l'ancien SED devenu le PDS, a adhéré au KPD lors de la formation de celui-ci[1].

Pour les articles homonymes, voir Parti communiste, KPD et Parti communiste en Allemagne.

Parti communiste d'Allemagne
(de) Kommunistische Partei Deutschlands

Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire général Torsten Schöwitz
Fondation 1990
Scission de Parti socialiste unifié d'Allemagne
Siège Franz-Mehring-Platz 1, 10243 Berlin
Mouvement de jeunesse Ligue des jeunes communistes d'Allemagne
Positionnement Extrême gauche
Idéologie Communisme
Marxisme-léninisme
Anti-révisionnisme
Stalinisme
Euroscepticisme
Couleurs rouge
Site web k-p-d.org

Histoire

Depuis , le secrétaire général du parti est Dieter Rolle.

Avant les élections du Bundestag de 2005, il a appelé, mais sans succès, à l'union avec le Parti communiste allemand et Die Linke. Cette tentative d'union a provoqué un schisme au sein des rangs du parti et à la formation, par certains membres, du Parti communiste allemand (bolchevik). Ce dernier s'est néanmoins rapidement dissous dès 2011. La ligne politique du KPD peut être décrite comme stalinienne : il soutient la Corée du Nord et revendique l'influence des idéologies nord-coréennes du juche et du songun.

Résultats électoraux

ÉlectionAnnéeVotes (pourcentage)Sièges
Volkskammer19908 819 (0,1 %)0
Bundestag20021 624 (0,0 %)0
Élections municipales à Zeitz2004?? (1,9 %)1
Landtag de Thuringe20041 842 (0,2 %)0
Landtag de Saxe-Anhalt2006957 (0,1 %) (en union avec le DKP)0
Élections municipales à Zeitz2009?? (1,7 %)1
Landtag de Saxe-Anhalt20111 653 (0,2 %)0

Notes et références

  1. (de) Thomas Kunze, Staatschef a.D.: die letzten Jahre des Erich Honecker, Links-Verlag, , p. 159.
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail du communisme
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.