Parti social-libéral danois

Le Parti social-libéral danois (danois Radikale Venstre (Danmarks social-liberale parti), littéralement « Gauche radicale » ou « Radical de gauche ») est un parti politique danois de centre gauche, membre du Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe et de l’Internationale libérale. Il porte la lettre B sur les bulletins de vote.

Parti social-libéral
(da) Radikale Venstre

Logotype officiel.
Présentation
Chef Morten Østergaard
Fondation
Scission de Venstre
Siège Christiansborg
1240 Copenhague K
Président Svend Thorhauge (da)
Lettre-symbole B
Positionnement Centre[1],[2] à centre gauche[3],[4]
Idéologie Social-libéralisme[5]
Fédéralisme européen
Radicalisme
Affiliation européenne ALDE (1992)
Groupe au Parlement européen Renew Europe
Affiliation internationale Internationale libérale
Couleurs Magenta et bleu
Site web radikale.dk
Représentation
Députés
16 / 179
Députés européens
2 / 14

Le Parti social-libéral est pro-européen, opposé à une politique d’immigration restrictive telle que celle qui a été menée par le gouvernement libéral de Lars Løkke Rasmussen.

Trois membres de ce parti ont été Premier ministre du Danemark : Carl Theodor Zahle entre 1909 et 1910, puis à nouveau entre 1913 et 1920, Erik Scavenius entre 1942 et 1945 et Hilmar Baunsgaard entre 1968 et 1971. Bien que se positionnant au centre, le Parti social-libéral coopère le plus souvent avec les sociaux-démocrates.

Histoire

Origine

Le Parti social-libéral est fondé en 1905 par une scission du parti libéral Venstre, d'où son nom : Venstre se situait à l'époque à la gauche de l'échiquier politique danois.

La scission a lieu lors de l'expulsion de Venstre de l'aile anti-militariste en . Les membres exclus réunissent un congrès fondateur à Odense le . En plus du désaccord sur les dépenses militaires, les sociaux-libéraux ont aussi une approche plus positive que Venstre sur les mesures visant à réduire les inégalités sociales. Le Parti social-libéral devient en outre la branche politique du mouvement Kulturradikalisme. Il est ouvert à certains aspects de l'État-providence et demande des réformes afin d'améliorer la situation des paysans tenanciers, qui comptent parmi ses premiers soutiens[6],[7].

Les politiques du parti auraient été inspirés par les économistes Henry George et John Stuart Mill[8].

Dirigeants

Morten Østergaard, l'actuel chef du Parti social-libéral.

Résultats électoraux

Élections parlementaires

Performance électorale de 1905 à 2015.
Année % Mandats Rang Gouvernement
1906 12,6
9 / 114
4eOpposition
1909 15,5
15 / 114
4eOpposition
1910 18,6
20 / 114
3eOpposition
1913 18,7
20 / 114
3eCabinet Zahle II
1915
31 / 114
3eCabinet Zahle II
1918 20,7
32 / 140
3eCabinet Zahle II
avril 1920 11,9
15 / 140
4eOpposition
juillet 1920 11,5
16 / 140
4eOpposition
septembre 1920 12,1
18 / 149
4eOpposition
1924 13,0
20 / 149
4eOpposition
1926 11,3
16 / 149
4eOpposition
1929 10,7
16 / 149
4eCabinet Thorvald Stauning II
1932 9,4
14 / 149
4eCabinet Thorvald Stauning II
1935 9,2
14 / 149
4eCabinet Thorvald Stauning II
1939 9,5
14 / 149
4eCabinets Thorvald Stauning II, III et Vilhelm Buhl I et Erik Scavenius
1943 8,7
13 / 149
4eCabinet Erik Scavenius
1945 8,1
11 / 149
5eOpposition
1947 6,9
10 / 149
4eOpposition
1950 8,2
12 / 149
5eOpposition
avril 1953 8,6
13 / 149
4eOpposition
septembre 1953 7,8
14 / 179
4eOpposition
1957 7,8
14 / 179
4eCabinets H. C. Hansen II et Viggo Kampmann II
1960 5,8
11 / 179
5eCabinets Viggo Kampmann II et Jens Otto Krag I
1964 5,3
10 / 179
5eOpposition
1966 7,3
13 / 179
5eOpposition
1968 7,3
13 / 179
4eCabinet Hilmar Baunsgaard
1971 14,3
27 / 179
4eOpposition
1973 11,2
20 / 179
4eOpposition
1975 7,1
13 / 179
4eOpposition
1977 3,6
6 / 179
8eOpposition
1979 5,4
10 / 179
6eOpposition
1981 5,1
9 / 179
7eOpposition
1984 5,5
10 / 179
6eOpposition
1987 6,2
11 / 179
5eOpposition
1988 5,6
10 / 179
6eOpposition
1990 3,5
7 / 179
7eOpposition, Cabinet Poul Nyrup Rasmussen I
1994 4,6
8 / 179
6eCabinets Poul Nyrup Rasmussen II et III
1998 3,9
7 / 179
7eCabinet Poul Nyrup Rasmussen IV
2001 5,2
9 / 179
6eOpposition
2005 9,2
17 / 179
5eOpposition
2007 5,1
9 / 179
6eOpposition
2011 9,5
17 / 179
4eCabinets Helle Thorning-Schmidt I et II
2015 4,6
8 / 179
7eOpposition
2019 8,6
16 / 179
4eSoutien au Gouvernement Mette Frederiksen

Élections européennes

Année % Mandats Tête de liste Rang Groupe
1979 3,3
0 / 15
10e
1984 1,6
0 / 15
9e
1989 2,8
0 / 16
8e
1994 8,5
1 / 16
7eELDR
1999 9,1
1 / 16
4eELDR
2004 6,4
1 / 14
7eADLE
2009 4,3
0 / 13
7e
2014 6,5
1 / 13
Morten Helveg Petersen7eADLE
2019 10,07
2 / 14
Morten Helveg Petersen5eRE

Notes et références

  1. Åsa Bengtsson, Kasper Hansen, Ólafur Þ Harõarson, Hanne Marthe Narud et Henrik Oscarsson, The Nordic Voter: Myths of Exceptionalism, ECPR Press, (ISBN 978-1-907301-50-6, lire en ligne), p. 205
  2. « Danish parties agree on tougher border controls », Reuters, (lire en ligne)
  3. Patrick Emmenegger, Regulatory Social Policy: The Politics of Job Security Regulations, Haupt, , p. 192
  4. Vera Möller-Holtkamp, « Denmark's New Party Aims to Shake Up the Far Right », DW World, (lire en ligne, consulté le 30 juin 2011)
  5. (en) Wolfram Nordsieck, « Parties and Elections in Europe » (consulté le 12 juillet 2015)
  6. « Radical Liberal Party », dans Alastair H. Thomas, The A to Z of Denmark, Scarecrow Press, , 340–341 p. (ISBN 1461671841)
  7. « Det Radikale Venstre », dans Den Store Danske Encyklopædi, Gyldendal, (lire en ligne)
  8. (en) Maria Eugenia Mata et Michalis Psalidopoulos, Economic Thought and Policy in Less Developed Europe: The Nineteenth Century, Routledge, (ISBN 978-1-134-51496-0, lire en ligne), p. 23

Lien externe

  • Portail de la politique
  • Portail du Danemark
  • Portail du monde contemporain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.