Partis politiques syriens

Période ottomane

Période du Royaume de Syrie

Période du Mandat français

Période 1943-1949

Période 1949-1954

Période 1954-1958

Période 1958-1961

partis interdits

Période 1961-1963

Période 1963-1972

Période 1972-

Partis autorisés

Partis tolérés

Partis interdits

  • Frères musulmans
  • Mouvement de libération islamique
  • Front de salut national, coalition regroupant notamment les Frères musulmans syriens
  • Coalition démocratique syrienne dont
    • 7 groupes d'opposition
    • depuis Rassemblement national démocratique syrien (RND/Tawad, une coalition de cinq partis syriens interdits, l'Union socialiste arabe démocratique, le Parti communiste, le Parti ouvrier révolutionnaire arabe, le Parti Baas arabe démocratique et le Mouvement socialiste arabe, coalition qui avait dans un premier temps brièvement rejoint le Front de salut national)[1]
    • depuis le Conseil de solidarité (parti kurde)
  • Parti du travail communiste
  • Parti réformiste de Syrie
  • Mouvement de la liberté et de la solidarité nationale en Syrie

Partis kurdes

  • Union du peuple kurde (Syrie)
  • Parti démocratique progressiste kurde
  • Parti démocratique kurde (Syrie) (PDK-S/Al-Parti)
  • Azadi
  • Yekiti
  • Courant futur kurde

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

  • Portail de la politique
  • Portail de la Syrie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.