Passages couverts de Bruxelles

Les passages couverts de Bruxelles, en Belgique, sont un ensemble de voies tracées au milieu des immeubles, abritant le plus souvent des galeries commerciales.

Vue de la Galerie du Roi, dans les Galeries Royales Saint-Hubert, dans le centre de Bruxelles, mettant en évidence l'architecture caractéristique des passages couverts du XIXe siècle.

Caractéristiques

De façon typique, les passages couverts de Bruxelles forment des galeries percées au travers des immeubles ou construites en même temps qu'eux. Ces galeries sont couvertes par une verrière offrant un éclairage zénithal qui leur donne une lumière particulière.

La quasi-totalité des passages couverts se trouve principalement près des grands axes, c'est-à-dire dans les zones drainant la clientèle aisée à l'époque de leur construction.

Exemples notables

Histoire

La plupart des passages couverts furent construits dans la première moitié du XIXe siècle, afin d'abriter des intempéries une clientèle aisée et de proposer le plus souvent un ensemble de commerces variés. Bruxelles comptera jusqu'à 50 passages couverts dans les années 1850 et exportera le modèle vers plusieurs autres villes de Belgique.

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du commerce
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.