Patrick Baudry (sociologue)

Patrick Baudry est un sociologue français. Il est né en 1956 à Paris. Il est docteur en sociologie et docteur ès-lettres sciences humaines. Il fait des études de sociologie à l’université René Descartes Paris V. Il soutient en 1983, à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, une thèse de Troisième cycle – « Mort, violence et sacré dans la société moderne », sous la direction de Louis-Vincent Thomas. Sa thèse d’Etat, « Corps, mort et problématiques suicidaires » sous la direction de Louis-Vincent Thomas, est soutenue à l’université René Descartes Paris V en 1989.

Pour les articles homonymes, voir Baudry.
Patrick Baudry
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Chargé de cours dans plusieurs universités parisiennes (Paris III, Paris IX, Paris X, Paris V) entre 1983 et 1989, il est maître de conférences à l’université de Franche-Comté de 1990 à 1995. Depuis 1995, il est professeur à l’université Bordeaux III (devenue université Bordeaux-Montaigne en 2014). Il y a été directeur-adjoint de l’UFR des Sciences de l’Information et de la Communication, porteur du programme de création d’une licence complète et généraliste en Sciences de l’Information et de la Communication et responsable pédagogique de cette licence. Il a également été vice-président chargé de la recherche de 2009 à 2012 et en 2015.

Patrick Baudry a été membre de plusieurs associations de chercheurs : VIRFO (Violence Recherche et Formation), CRIS (Centre de Recherche et d'Intervention sur le Suicide), FSA (Fonction Soignante et Accompagnement).

Il a été chercheur associé au laboratoire d'Antropologie des Institutions et des Organisations Sociales du CNRS (LAIOS) dirigé par Marc Abeles. Il est depuis 2016 directeur de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA). Il est depuis 2018, avec Régis Aubry, co-président de la Plateforme nationale de recherche sur la fin de vie.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages portant sur les questions de la mort, du corps et de l'image. Il a travaillé sur les ritualités funéraires (La Place des morts), la mort à l'hôpital, la fin de vie (Pourquoi des soins palliatifs ?) et les conduites à risque (Le Corps extrême). Il a également travaillé sur les imaginaires sexuels en publiant deux ouvrages sur la pornographie (La Pornographie et ses images, L'Addiction à l'image pornographique). Il est avec Henri-Pierre Jeudy le co-auteur d'un ouvrage sur le deuil (Le Deuil impossible).

Les recherches de Patrick Baudry qui portent également sur la ville (L'Urbain et ses imaginaires, ouvrage co-dirigé avec Thierry Paquot, et La Ville - une impression sociale), l’adolescence (Souffrance et violence à l’adolescence), la violence (Violences invisibles), s'inspirent des travaux et des méthodes de Louis-Vincent Thomas dont il fut l'élève. La question des imaginaires est récurrente dans une réflexion portant sur la place du symbolique dans la société contemporaine et sur le rapport à l'altérité dans des situations limites.

Bibliographie

  • L'Addiction à l'image pornographique, Paris, Le Manuscrit, 2016
  • Des anthropologues face au défi du global, Cirey, Éditions Châtelet-Voltaire, 2015 (en collaboration avec Marc Abélès, Henri-Pierre Jeudy, Masahiro Ogino).
  • Pourquoi des soins palliatifs ?, Cirey, Éditions Châtelet-Voltaire, 2013
  • La ville, une impression sociale, Belval, Circé, 2012
  • La place du mourant dans Le mourant, M-EDITER, 2006 (en collaboration avec Robert-William Higgins et Jacques Ricot).
  • Violences invisibles, Les Éditions du Passant Ordinaire, 2004
  • Le deuil impossible, Eshel, 2001 (en collaboration avec Henri-Pierre Jeudy)
  • Souffrances et violences à l’adolescence, ESF, 2000 (en collaboration avec Catherine Blaya, Marie, Choquet, Eric Debarbieux, Xavier Pommereau)
  • La place des morts: enjeux et rites, Armand Colin, 1999
  • La pornographie et ses images, Armand Colin, 1997 ; 2e édition Pocket, 2001,3éme édition Pocket 2019.
  • La mort, et moi et nous, Paris, Textuel, 1995 (en collaboration avec Marc Augé, Marie-Thérèse Gatt, Bernard Paillard), réédition Fenixx 2015
  • Le corps extrême, L’Harmattan, 1991
  • Une sociologie du tragique, Cerf, Paris, 1986

Notes et références

    Lien externe

    • Portail de la sociologie
    • Portail de la France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.