Patroons d'Albany

Les Patroons d'Albany (en anglais : Albany Patroons) sont une franchise américaine de basket-ball de la Continental Basketball Association puis de 2006 à 2009 de l'United States Basketball League. Depuis 2017, elle évolue dans la North American Premier Basketball League. Le club est située à Albany dans l'État de New York.

Patroons d'Albany

Généralités
Fondation 1982
Couleurs Or et Vert Kelly
Salle Washington Avenue Armory
Entraîneur Derrick Rowland

Historique

Du temps ou la franchise se dénommait le Pride du Connecticut, l'équipe rejoint l'International Basketball League en raison de l'arrêt de la CBA en 2001. C'est cette année-là qu'elle disparut, avant de renaître en 2005 avec une expansion de la CBA sous le nom de Patroons d'Albany. La franchise évolue de 2006 à 2009 dans l'United States Basketball League avant de renaître à nouveau en 2017 dans la North American Premier Basketball League (ligue renommé The Basketball League en 2019).

Noms successifs

l'un des anciens logos
  • 1982-1992 : Albany Patroons
  • 1992-1993 : Capital Region Pontiacs
  • 1993-1995 : Hartford Hellcats
  • 1995-2001 : Connecticut Pride
  • Depuis 2005 : Albany Patroons

Palmarès

Effectif en 2006

Patroons d'Albany
Coach: Michael Ray Richardson
F 4 Sheldon Bailey (Florida International)
G 55 Tony Harris (Tennessee)
G/F 22 Sean Higgins (Michigan)
G/F 20 Reggie Jessie (St. John's)
F/G 32 Kwan Johnson (New Orleans)
G 41 Lucious Jordan (Albany)
G 50 Gordon Klaiber (FDU)
SG 10 Felipe Lopez (St. John's)
F/C 45 Ian McVey (Utah State)
SF 33 Jamario Moon (Meridian CC)
F 45 Greg Morton (Seton Hall)
F 44 Chris Sockwell (St. Francis (NY))
F 23 John Strickland (Hawaii Pacific)
PG 5 T.J. Thompson (George Wash.)
PF 52 Eric Williams (UMass)
Albany Patroons

Entraîneurs successifs

Joueurs célèbres ou marquants

Sources et références

    Liens externes

    • Portail du basket-ball
    • Portail de l’État de New York
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.