Paul Bibeault

Paul Bibeault (né le [1] à Montréal, Québec, Canada - mort le à Rigaud, Québec, Canada) est un joueur de hockey sur glace canadien. Il évoluait au poste de gardien de but.

Paul Bibeault
Paul Bibeault avec les Canadiens de Montréal
Nationalité Canada
Naissance ,
Montréal (Canada)
Décès ,
Rigaud (Canada)
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour LNH
Canadiens de Montréal
Maple Leafs de Toronto
Bruins de Boston
Black Hawks de Chicago
LAH
Lions de Washington
Bisons de Buffalo
Mohawks de Cincinnati
USHL
Rangers de Fort Worth
Texans de Dallas
Carrière pro. 1941-1955

Carrière

Alors qu'il joue pour les Maple Leafs Junior de Verdun, il impressionne la direction des Canadiens de Montréal qui lui offre un contrat en . Après un bref séjour dans l'armée canadienne au début de l'année 1943, il revient dans la Ligue nationale de hockey. En ces temps de guerre où plusieurs joueurs sont en Europe, les Canadiens le prêtent aux Maple Leafs de Toronto jusqu'en 1944, puis aux Bruins de Boston jusqu'en 1946. Le club de Montréal l'échange ensuite aux Black Hawks de Chicago en , il y joue alors sa dernière saison dans la LNH. Mais Bibeault ne prend pas sa retraite, il joue pour les Bisons de Buffalo de la Ligue américaine de hockey en 1947-1948 et pour les Texans de Dallas de la United States Hockey League en 1948-1949. À l'automne 1949, il devient le directeur-général des Mohawks de Cincinnati et continue de garder les buts à titre de gardien auxiliaire jusqu'en 1955. En 1956, il devient le directeur de l'aréna War Memorial de Rochester. Il revient au Québec en 1964 et occupe le poste de directeur de l'aréna de Pointe-Claire. En 1967, il est le directeur de la billetterie de l'Expo 67 de Montréal.

En sept saisons dans la LNH, il a joué pour quatre des six équipes originales de la LNH.

Vie personnelle

En 1943, Bibeault rencontre Evelyn Selke, la fille de Frank Selke, alors directeur-général des Maple Leafs de Toronto. Le couple se marie au printemps 1947. Bibeault meurt à l'âge de 51 ans, des suites d'un cancer, dans la ferme familiale des Selke à Rigaud.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2]
SaisonÉquipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ V  D Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl PunPJ V  D  N  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1938-1939Verdun Jr. Maple LeafsQJHL119022,09132103,330
1938-1939Verdun Maple LeafsQSHL10104,000
1938-1939Verdun Jr. Maple LeafsCoupe Memorial74302,710
1939-1940Verdun Maple LeafsQSHL30111183,73083503,251
1940-1941Montreal Sr. CanadiensQSHL343,560
1940-1941Canadiens de MontréalLNH41204,290
1941-1942Canadiens de MontréalLNH38171923,3013122,671
1941-1942Lions de WashingtonLAH133732,850
1942-1943Canadiens de MontréalLNH501919123,8115143,381
1943-1944Maple Leafs de TorontoLNH29131423,0055144,600
1944-1945Bruins de BostonLNH2661824,5507343,020
1945-1946Bruins de BostonLNH168442,812
1945-1946Canadiens de MontréalLNH104603,000
1946-1947Black Hawks de ChicagoLNH41132534,151
1946-1947Fort Worth RangersUSHL112,73194503,331
1947-1948Bisons de BuffaloLAH2515823,320
1948-1949Dallas TexansUSHL652426153,78242202,751
1949-1950Mohawks de CincinnatiLAH157713,400
1950-1951Mohawks de CincinnatiLAH188813,170
1951-1952Mohawks de CincinnatiLAH1651013,67011000,640
1953-1954Mohawks de CincinnatiLIH32,670
1954-1955Mohawks de CincinnatiLIH22,500
Totaux LNH 21481107253,6510206143,442

Honneurs individuels

  • Membre de la deuxième équipe d'étoiles de la LNH (1944)
  • Gagnant du trophée Charles-Gardiner, remis au meilleur gardien de but de l'USHL (1949)
  • Gagnant de la coupe Herman-W.-Paterson, remis au joueur par excellence de l'USHL (1949).
  • Membre de la première équipe d'étoiles de l'USHL (1949).

Références

  1. « Player Death Index - 1970 », sur www.losthockey.com (consulté le 2 décembre 2015)
  2. (en) « Paul Bibeault, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 29 août 2012).

Bibliographie

  • Andrew Podnieks, The Ultimate A-Z Guide of Everyone Who Has Ever Played in the NHL, Doubleday Canada, 2003, 959 p.
  • Portail du Québec
  • Portail du hockey sur glace
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.