Paul Strauss

Paul Strauss, né le à Ronchamp (Haute-Saône) et mort le à Hendaye, est un journaliste et homme politique français.

Pour les articles homonymes, voir Strauss.
Paul Strauss
Paul Strauss (1913)
Fonctions
Vice-président
Sénat
depuis
Ministre de la Santé
-
Sénateur de la Seine
-
Conseiller municipal de Paris
-
Conseiller général de la Seine
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Conjointe
Renée Bernard (d)
Autres informations
Partis politiques
Parti républicain, radical et radical-socialiste (d)
Radicaux indépendants
Membre de

Biographie

Paul Strauss est le fils d'Isidore Strauss (1819-), négociant drapier juif de la Haute-Saône, et de Zélie Schwob (1825-1908), de la famille Schwob d'Héricourt. Après des études au collège de Lure, il devient journaliste à Paris. Il s'engage volontairement à Besançon lors de la guerre de 1870.

Il épouse la sœur de Tristan Bernard.

Il est directeur de la Revue philanthropique de 1887 à 1934[1], président de l'Association des journalistes républicains, à la suite de Arthur Ranc et vice-président du Conseil supérieur de l'Assistance publique[2].

Paul Strauss porte un vif intérêt aux questions sociales : protection de la mère et de l'enfant, ainsi que des personnes âgées ; habitat social ; hygiène et santé. Il inspire la loi du , parfois appelée loi Strauss, qui complète la loi Siegfried du sur les habitations à bon marché[3].

Engagement politique

Œuvres et publications

  • Le suffrage universel, Bruxelles, Librairie socialiste d'Henri Kistemaeckers, 1878.
  • Paris ignoré, Paris, Quantin, 1892.
  • L'enfance malheureuse, Paris, Charpentier, 1896.
  • Assistance sociale, pauvres et mendiants, Paris, Alcan, 1901[6].
  • Dépopulation et puériculture , Paris, Charpentier, 1901, Prix Fabien de l'Académie française.
  • La croisade sanitaire, Paris, Charpentier, 1902.
  • Le foyer populaire , Paris, Fasquelle, 1913.
  • Pour la vie et la santé, Paris, Taillandier, 1910[7].
  • Les Fondateurs de la République. Souvenirs, Paris, La Renaissance du livre, 1934.

Revues :

Hommages

Notes et références

  1. La Revue Philanthropique
  2. Sénat français, « Anciens sénateurs IIIème République : STRAUSS Paul », sur www.senat.fr (consulté le 12 juin 2017)
  3. Marie-Jeanne Dumont, Le logement social à Paris, 1850-1930 : les habitations à bon marché, Paris, Mardaga, 1991, p. 165 (en ligne).
  4. Strauss (Paul), in: Nos édiles : annuaire municipal, illustré par Ernest Gay disponible sur Gallica
  5. Suzanne Saint-Anne Dargassies, Recherches néonatales 1941-1986, Editions L'Harmattan, , 112 p. (ISBN 9782296304956, lire en ligne), page 12.
  6. La Revue, Paris, 1900, p. 596 disponible sur Gallica
  7. Vers la santé, 1929, vol. 3, p. 98-99 disponible sur Gallica

Bibliographie

  • « Paul Strauss », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960
  • Henri Avenel, « M. Paul Strauss », in:La presse française au vingtième siècle : portraits et biographies par , Paris, Flammarion, 1901, p. 448-449 disponible sur Gallica
  • Arlette Schweitz, Les parlementaires de la Seine sous la Troisième République, vol. II : Dictionnaire biographique, Paris, Publications de la Sorbonne, coll. « Histoire de la France aux XIXe et XXe siècles » (no 55), , 639 p. (ISBN 2-85944-433-5), p. 550-551.
  • Dr Julien Huber, « Hommage à Paul Strauss 1952-1942 », in: Les Cahiers du Musée social, Musée social (Paris), n°6, 1962, p. 211-217 disponible sur Gallica
  • (en) « Strauss, Paul », in: Jewish Encyclopedia (1901 - 1906) Texte disponible.
  • Leclainche X., « Paul Strauss (1852-1942 », in: Bulletin de l'Académie de médecine, 1976, t. 160, n°4, p. 301-8.
  • Pierre Birnbaum, Les Fous de la République. Histoire politique des Juifs d'Etat, de Gambetta à Vichy, Paris, Fayard, 1992, rééd. « Poche » Seuil, 1994. (ISBN 2-02-020505-X)
  • (en) Fuchs R. G., The right to Life: Paul Strauss and the Politics of Motherhood, in: Accampo Elinor A., Rachel G. Fuchs, Mary Lynn Stewart: Gender and the politics of social reform in France, 1870-1914, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1995, p. 82-105.
  • Rollet-Echalier C., « Paul Strauss », in: La politique à l'égard de la petite enfance sous la IIIe République, Thèse, Paris, Institut national d'études démographiques, Presses universitaires de France, 1990, p. 129-30 Texte disponible
  • Billot A., Les puéricultrices de secteur en visite à domicile, Paris, L'Harmattan, impr. 2009, p. 33 Texte disponible
  • Ferrand J. , Petit H. (Éditeurs scientifiques), L'odyssée des droits de l'homme. Fondations et naissances des droits de l'homme,Paris, L'Harmattan, 2003, p. 294 Texte disponible
  • Norvez A., De la naissance à l'école: santé, modes de garde et préscolarité dans la France contemporaine, Paris, Institut national d'études démographiques, Presses universitaires de France, 1990, p. 14-7 Texte intégral
  • « M. Strauss, conseiller municipal du quartier Rochechouart », in : Nos édiles : annuaire municipal, illustré - Conseil municipal de Paris, conseil général de la Seine, conseils d'arrondissements de la Seine, préfecture de police, mairies de la ville de Paris, municipalités de la Seine par Ernest Gay(1847-1939), Paris, La Cité, p. 195-7 disponible sur Gallica.
  • « M. Paul Strauss », in: La presse française au vingtième siècle : portraits et biographies, par Henri Avenel (1853-1908), Paris, Flammarion, 1901, p.448-9 disponible sur Gallica.
  • Inauguration du Centre régional contre le cancer, de Bordeaux et du Sud-Ouest, par M. Paul Strauss, ministre de l'hygiène, de l'assistance et de la prévoyance sociales. disponible sur Gallica.
  • Maulini M., Mémorial des grandes fêtes de la renaissance de Ronchamp, Lure, Gaspard Royer, 1953, p. 24-27 Texte disponible

Liens externes

  • Portail de la politique française
  • Portail de la Haute-Saône
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.