Pays Toy

Le pays Toy (/tɔj/) est une des sept vallées des Pyrénées françaises du Lavedan, partie sud-occidentale de la Bigorre qui appartient actuellement au département des Hautes-Pyrénées, région Occitanie. La vallée est en partie sud du Lavedan qui regroupe les communes de Barèges, Betpouey, Chèze, Esquièze-Sère, Esterre, Gavarnie-Gèdre, Grust, Luz-Saint-Sauveur, Saligos, Sassis, Sazos, Sers, Viella, Viey et Viscos.

Pays Toy

Le pays Toy
Massif Pyrénées
Pays France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Communes Barèges, Betpouey, Chèze, Esquièze-Sère, Esterre , Gavarnie-Gèdre, Grust, Luz-Saint-Sauveur, Saligos, Sassis, Sazos, Sers, Viella, Viey, Viscos
Coordonnées géographiques 42° 50′ 38″ nord, 0° 00′ 51″ est [1]
Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
Orientation
Longueur
Type
Écoulement Gave de Gavarnie, Bastan
Voie d'accès principale RD 921 et RD 918
Vue du col du Tourmalet vers la vallée de Barèges.

Toponymie

Ce terme toï, qui signifie « petit » en gascon, était un sobriquet autrefois utilisé par les gens du piémont pour désigner les habitants des hautes vallées pyrénéennes.

Géographie

Situation

Vue de la vallée de Barèges.

C'est un ensemble de hautes vallées pyrénéennes qui bute au nord sur le Davant-Aiga, à l'ouest sur la vallée de Cauterets, à l'est sur la vallée d'Aure et la vallée de Campan et au sud sur l'Aragon (Espagne) par le cirque de Gavarnie, le cirque d'Estaubé et le cirque de Troumouse.

Le pays Toy s'étend sur 43 302 hectares des gorges de Pierrefitte au col du Tourmalet et au cirque de Gavarnie[2].
Les communes de Barèges, Betpouey, Esterre, Luz-Saint-Sauveur, Sers, Viella, Viey sont situées en bordure de la RD 918 qui monte au col du Tourmalet. Les villages de Grust et Sassis sont situées au bord de la RD 12 qui accède à la station de sports d'hiver de Luz-Ardiden

Hydrographie

Carte de la vallée de Bastan par F. Pasumot - 1789.

La rivière (ou localement le « gave ») du Bastan, affluent droit du gave de Gavarnie, prend sa source sur la commune de Barèges, non loin du col du Tourmalet dont les pentes et les flancs des pics avoisinants l'alimentent en eau : le Bastan s'écoule alors d'est en ouest dans la vallée étroite et pentue puis traverse traverse 8 communes Barèges, Sers, Betpouey, Viey, Viella, Esterre, Luz-Saint-Sauveur, Esquièze-Sère dans un cours rapide et agité, au débit très variable selon les saisons, augmenté en période de fonte ou d'orages.

En , une avalanche encombre le Bastan à hauteur des Thermes de Barèges : le village est évacué. Le , la neige s'est accumulée et une nouvelle avalanche, en contrebas du Lienz, recouvre sur près de 200 mètres le lit du Bastan.

Une crue historique est constatée les 18 et  : des pluies incessantes provoquent une montée des eaux associée à la fonte des neiges. Freinées par les restes de l'avalanche de fin mai, les eaux du Bastan emportent la route située sur sa rive droite.

Le Gave de Pau traverse Gavarnie-Gèdre, Luz-Saint-Sauveur, Sassis, Esquièze-Sère. C'est à la jonction de ces trois dernières communes que le Bastan vient se jeter dans le Gave.

Hydrologie

En , une avalanche encombre le Bastan à hauteur des thermes de Barèges : le village est évacué. Le , la neige s'est accumulée et une nouvelle avalanche, en contrebas du Lienz, recouvre sur près de 200 mètres le lit du Bastan.

Une crue historique est constatée les 18 et  : des pluies incessantes provoquent une montée des eaux associée à la fonte des neiges. Freinées par les restes de l'avalanche de fin mai, les eaux du Bastan emportent la route située sur sa rive droite. Arrivé à hauteur des thermes (où avait eu lieu l'avalanche de ), le Bastan emporte la place de Barèges, puis le parking HLM, le camping, sept maisons ; aucun dommage corporel n'atteint la population. Le village est évacué le grâce à une ouverture exceptionnelle du col du Tourmalet toujours enneigé.

Lavoirs

Lacs

Histoire

Le , Raymond Garcie VII dit Maziéres, seigneur de Castelloubon, échange avec Esquivat ou Assisvat de Chabannes, comte de Bigorre, la vallée de Baretge et ses dix-sept villages avec toutes ses appartenances[3]. Les contreparties de cet échange sont les terres de Préhac, Bages, Vier, Andrest et Troignan ainsi qu'une rente de vingt-trois sous morlans. Les dix-sept villages de la vallée de Barèges étaient alors regroupés en quatre vics, le vic du plan, le vic débat, le vic darrélaïgue et le vic de Labadsus.

Dicton toy

« Un Toy noun cragn qué Diou, et péricle e erà lid » : Un toy ne craint que Dieu, le tonnerre et l'avalanche.

Administration

Les différentes communes de la vallée font partie du Canton de la Vallée des Gaves et de la Communauté de communes Pyrénées Vallées des Gaves.

Communes

Le Pays Toy (en violet) dans le Lavedan.
Commune Population (2017) Superficie (km2) Altitude min. Altitude max. Illustration
Barèges16345.8410703087
Betpouey8716.28992854
Chèze4810.075202309
Esquièze-Sère4011.526591126
Esterre1911.747201987
Gavarnie-Gèdre345227.089053298
Grust374.88162527
Luz-Saint-Sauveur96650.386773194
Saligos1074.515962390
Sassis80174658840
Sazos12929.386402965
Sers11429.919282872
Viella883.147721987
Viey326.247872390
Viscos356.525202139

Sport

L'Altitoy est une compétition de ski-alpinisme se déroulant tout en haut du pays Toy.
Trois stations de sports d'hiver sont présentes : Barèges-La Mongie, Luz-Ardiden et Gavarnie-Gèdre.
Le Tour de France passe régulièrement dans le pays Toy pour effectuer la longue montée (hors catégorie) du col du Tourmalet ou accéder à la station de ski de Luz-Ardiden.
Le Grand Raid des Pyrénées, course trail de pleine nature au départ de Vielle-Aure de déroule en grande partie en pays Toy avec le tour des cirques (Cirque de Troumouse, Cirque d'Estaubé et Cirque de Gavarnie).

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

    Références

    1. Source : cartes IGN sur Géoportail
    2. Hautes-Pyrénées de plaines en vallées, Éditions de Plaines en Vallées, janvier 2007 (ISBN 2-9528222-0-4)
    3. M. Marie Armand Pascal d'Avezac - Essais historiques sur le Bigorre: accompagnés de remarques critiques, de pièces justificatives, de notices chronologiques et généalogiques, Volume 2 - Editeur J.M. Dossun, 1823 - Lire en ligne.
    • Portail des Hautes-Pyrénées
    • Portail des Pyrénées
    • Portail de Midi-Pyrénées
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.