Penny Singleton

Penny Singleton est une actrice américaine née le à Philadelphie (Pennsylvanie) et morte le à Sherman Oaks (Californie). Elle est surtout connue pour son rôle de Blondie qu'elle a joué dans vingt-huit films, de 1938 à 1950, inspirés de la bande dessinée du mème nom[1].

Pour les articles homonymes, voir Singleton.
Penny Singleton
Penny Singleton en 1938.
Nom de naissance Marianna Dorothy Agnes Letitia McNulty
Surnom Dorothy McNulty
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie (États-Unis)
Nationalité Américaine
Décès (à 95 ans)
Sherman Oaks, Californie (États-Unis)
Profession Actrice
Films notables Blondie on a Budget

Biographie

Elle est la fille d'un journaliste irlando-américain, Benny McNulty[1], qui l'a surnommée "Penny" parce qu'elle était « aussi brillante qu'un penny »[2].

Elle commence sa carrière dans l'Industrie du spectacle alors qu'elle est enfant : à huit ans, elle chante lors des entr'actes dans un cinéma à l'époque des films muets et fait une tournée avec un numéro de vaudeville[1]. Elle a chanté et dansé avec l'acteur Milton Berle, qu'elle connaît depuis l'enfance, ainsi qu’avec l'acteur Gene Raymond. Elle se produit à Broadway dans le show de Jack Benny, The Great Temptations, ainsi que dans les boîtes de nuit, et fait des tournées itinérantes de pièces de théâtre et de pièces musicales.

Filmographie

  • 1930 : Good News
  • 1930 : Love in the Rough
  • 1936 : Nick, gentleman détective (After the Thin Man)
  • 1937 : Vogues 1938 (Vogues of 1938)
  • 1937 : Sea Racketeers
  • 1938 : Swing Your Lady
  • 1938 : Outside of Paradise
  • 1938 : Men Are Such Fools
  • 1938 : Menaces sur la ville (Racket Busters)
  • 1938 : Mr. Chump
  • 1938 : Le Vantard (Boy Meets Girl) de Lloyd Bacon
  • 1938 : Secrets of an Actress
  • 1938 : Garden of the Moon
  • 1938 : Miss Manton est folle (The Mad Miss Manton)
  • 1938 : Hard to Get
  • 1938 : Blondie
  • 1939 : Ma femme et mon patron (Blondie Meets the Boss)
  • 1939 : Blondie Takes a Vacation
  • 1939 : Blondie Brings Up Baby
  • 1940 : Blondie on a Budget
  • 1940 : Blondie Has Servant Trouble
  • 1940 : Blondie Plays Cupid
  • 1941 : Blondie Goes Latin
  • 1941 : Blondie in Society
  • 1941 : Go West, Young Lady
  • 1942 : Blondie Goes to College
  • 1942 : Blondie's Blessed Event
  • 1942 : Blondie for Victory
  • 1943 : It's a Great Life
  • 1943 : Footlight Glamour
  • 1945 : Leave It to Blondie
  • 1945 : Life with Blondie
  • 1946 : L'Esclave du souvenir (Young Widow)
  • 1946 : Blondie's Lucky Day
  • 1946 : Blondie Knows Best
  • 1947 : Blondie's Big Moment
  • 1947 : Blondie's Holiday
  • 1947 : Blondie in the Dough
  • 1947 : Blondie's Anniversary
  • 1948 : Blondie's Reward
  • 1948 : Blondie's Secret
  • 1949 : Blondie's Big Deal
  • 1949 : Blondie Hits the Jackpot
  • 1950 : Blondie's Hero
  • 1950 : Beware of Blondie
Télévision

Notes et références

  1. (en) Ronald Bergan, « Penny Singleton - Actor who saved cartoon fools and Mafia-hit dancers », The Guardian, (lire en ligne)
  2. Un penny américain est une pièce de monnaie, la plus petite unité, l'équivalent d'un centime.

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la télévision
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.