Persona (film)

Persona est un film suédois réalisé par Ingmar Bergman sorti en 1966.

Pour les articles homonymes, voir Persona.
Persona
Réalisation Ingmar Bergman
Scénario Ingmar Bergman
Acteurs principaux
Sociétés de production Svensk Filmindustri
Pays d’origine Suède
Genre Drame
Durée 80 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Prologue

Au début, on voit l'allumage de l'arc électrique d'un projecteur de cinéma puis, directement sur la pellicule qui défile éclairée par l'arc, l'amorce avec, intercalée entre deux chiffres, une image quasi-subliminale d'un pénis dressé suivie une série de très courtes séquences (dessin animé, ancien film burlesque, araignée) puis l'égorgement d'un mouton en gros plan, des viscères, une main transpercée par un clou. Un enfant allongé sur une table de dissection se réveille, commence à lire puis regarde la caméra et voit un visage féminin. Le générique commence et on aperçoit furtivement une image entre chaque nom dont celle d'un sexe féminin intercalé entre ceux des deux actrices[1].

Intrigue

Elizabeth Vogler (Liv Ullmann), célèbre actrice au théâtre, s'interrompt brusquement au milieu d'une tirade de la pièce Électre. Elle ne parlera plus. D'abord soignée dans une clinique, son médecin l'envoie se reposer au bord de la mer en compagnie d'Alma (Bibi Andersson), une jeune infirmière.

Les deux femmes se lient d’amitié. Le silence permanent d'Elizabeth conduit Alma à parler et à se confier. La découverte d’une lettre dans laquelle Elizabeth divulgue cette confession à son médecin provoque alors une crise relationnelle profonde.

Fiche technique

Distribution

Production

Postérité

Ingmar Bergman déclara à propos de son film[2]:

« Je sens aujourd’hui que dans Persona je suis arrivé aussi loin que je peux aller. Et que j’ai touché là, en toute liberté, à des secrets sans mots que seul le cinéma peut découvrir. »

Le film est à présent considéré comme un chef-d'œuvre du cinéma, il est classé 17e meilleur film de tous les temps par le sondage Sight and Sound de 2012[3], et 21e meilleur film de tous les temps par le site spécialisé They Shoot Pictures, Don't They ? (TSPDT)[4].

Notes et références

  1. (en) Lloyd Michaels, Ingmar Bergman's Persona, Cambridge University Press, , 191 p. (lire en ligne), p. 133
  2. Journal Cinéphile Lyonnais, « Rencontres ciné-psy, mercredi 9 mars « Persona » de Bergman et la question de la folie au cinéma », sur Journal Cinéphile Lyonnais, (consulté le 8 juin 2016)
  3. (en) « The 50 Greatest Films of All Time | Sight & Sound », sur British Film Institute (consulté le 8 juin 2016)
  4. (en) « TSPDT - 1,000 Greatest Films (Full List) », sur www.theyshootpictures.com (consulté le 8 juin 2016)

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail des années 1960
  • Portail de la Suède
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.