Phelsuma

Répartition

Les 52 espèces de ce genre se rencontrent dans l'océan Indien, de l'Afrique de l'Est aux îles Andaman-et-Nicobar, notamment dans la région de Madagascar[1].

Description

Les geckos de ce genre sont diurnes avec une pupille ronde, à l'exception de l'espèce Phelsuma guentheri. Ils sont principalement arboricoles (sauf Phelsuma barbouri et Phelsuma ocellata, terrestres), et vivent typiquement dans les forêts chaudes et humides.

Ce sont des animaux de taille moyenne – de 10 à 30 cm, avec un corps généralement potelé, et qui ont des couleurs souvent très vives, à base généralement verte avec des points ou lignes bleus, rouges, noirs…

Ils sont insectivores mais beaucoup apprécient également les nectars de fruits.

Ils présentent une particularité par rapport aux autres geckos : la présence de sacs endolymphatiques sous le cou. Ces sacs contiennent du carbonate de calcium et servent de réserve pour la régulation du calcium, surtout chez les femelles en gestation (pour produire la coquille des œufs).

Liste des espèces

Selon Reptarium Reptile Database (25 avril 2014)[2] :


Protection

Toutes les espèces de ce genre sont placées en annexe II de la convention CITES sauf Phelsuma guentheri qui est en annexe I. Pour la France, des lois locales protègent intégralement les espèces présentes sur le territoire français, à savoir Phelsuma borbonica, Phelsuma inexpectata et Phelsuma ornata.

Publication originale

  • Gray, 1825 : A synopsis of the genera of reptiles and Amphibia, with a description of some new species. Annals of Philosophy, London, sér. 2, vol. 10, p. 193–217 (texte intégral).

Liens externes

Notes et références

  • Portail de l’herpétologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.