Piero Marrazzo

Piero Marrazzo, né le à Rome, est un journaliste et homme politique italien, président (Parti démocrate) de la région du Latium de 2005 à 2009.

Pour les articles homonymes, voir Marrazzo.

Piero Marrazzo

Piero Marrazzo en 2006.
Fonctions
Président de la région du Latium
Prédécesseur Francesco Storace
Successeur Esterino Montino (intérim)
Renata Polverini
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rome
Nationalité Italienne
Parti politique Parti démocrate
Profession Journaliste

Biographie

Piero Marrazzo est le fils de Giuseppe Marrazzo (it), journaliste connu pour ses enquêtes sur la mafia, et d'une italo-américaine, Luigia Spina.

Titulaire d'un diplôme en philosophie du droit, il milite au cours de sa jeunesse pour le socialisme réformiste. Il devient ensuite un journaliste de télévision de premier plan, travaillant pour la Rai.

En , Piero Marrazzo quitte son emploi afin de briguer la présidence de la région du Latium, sous les couleurs de L'Unione, coalition électorale de centre gauche. Lors des élections régionales de 2005, il est élu avec 50,7 % des suffrages. Le , après la révélation de l'existence d'une vidéo filmée par des Carabiniers de manière à effectuer un chantage à son encontre, dans laquelle il apparaît en compagnie d'un transsexuel, il démissionne de ses fonctions[1].

En , il reprend sa carrière de journaliste à la Rai. Il travaille sur des documentaires pour la Rai 3. En , après neuf années d'absence, il effectue son retour à la télévision avec le talk-show Razza Umana, qu'il anime sur la Rai 2. En , l'émission est suspendue, faute d'audience. En 2015, il devient correspondant pour la Rai à Jérusalem. Il est suspendu en , à la suite d’irrégularités[2].

Notes et références

  • Portail de la politique en Italie
  • Portail des médias
  • Portail du monde contemporain
  • Portail du Latium
  • Portail de Rome
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.