Pierre-Louis Matthey

Pierre-Louis Matthey, né le à Avenex-sur-Nyon et mort le à Genève, est un poète et écrivain vaudois.

Biographie

Pierre-Louis Matthey entreprend des études à Lausanne. Il publie ses œuvres de jeunesse dans les Cahiers vaudois en 1914, année où il obtient son baccalauréat.

Dandy fortuné, il estime alors que seule la poésie doit l'occuper. Dès lors, il consacre son temps à écrire et à voyager. Il vit à Paris dans les années 1930, puis regagne Lausanne avant de s'établir à Genève en 1940.

Considéré « comme l'un des plus grands poètes romands », il a été couronné de nombreux prix (Prix Schiller, Prix Rambert, Grand prix C.F. Ramuz). Il traduit également les œuvres de poètes anglais : des sonnets de Shakespeare, ainsi que des poèmes de John Keats, Percy Bysshe Shelley et William Blake.

Publications

  • Seize à vingt : poésies, 1914
  • Poèmes et nouvelles, 1915
  • Semaines de passion : poèmes, 1919
  • Même sang : incantation, 1920
  • Alcyonée à Pallène, 1941
  • Vénus et le sylphe, 1945
  • Aux jardins du père : élégie et prière, 1949
  • Triade : poème, 1953
  • Muse anniversaire, 1955
  • Poésies complètes, 1968 (y compris les traductions, revisité par l’auteur). Lausanne : Cahiers de la Renaissance vaudoise
  • Poésies complètes, 2016. Chavannes-près-Rennens : Editions Empreintes

Traductions

  • La tempête de William Shakespeare, 1932[1]
  • Un cahier d'Angleterre : poésies célèbres, 1944
  • Un bouquet d'Angleterre : poésies célèbres de Robert-Louis Stevenson à William Shakespeare, 1946
  • Les chants de l'innocence et de l'expérience de William Blake, 1947
  • Roméo et Juliette de William Shakespeare, 1947
  • Tendre est la nuit : Florilège des poèmes de John Keats, 1950

Correspondance

  • Gustave Roud – Pierre-Louis Matthey, Correspondance 1932-1969, Lausanne et Carrouge, Association des Amis de Gustave Roud, 1997, 76 p.

Distinctions

Notes et références

  1. Créé à Paris, Théâtre du Vieux-Colombier, en mai 1942, par Félix Pelletier et la compagnie Le Rideau des Jeunes, avec Jean Violette, Jean Mercury, Jacqueline Bouvier, Denise Pascal,... Décors et costumes de Raymond Faure, musique de scène de Georges-Philippe Brabant.

Sources

Liens externes

  • Portail du canton de Vaud
  • Portail de la littérature
  • Portail arts et culture de la Suisse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.