Pierre Beuffeuil

Pierre Beuffeuil est un ancien coureur cycliste français, né le à L'Éguille en Charente-Maritime.

Pierre Beuffeuil
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
Principales victoires
2 étapes du Tour de France

Biographie

Professionnel de 1956 à 1967, il a notamment remporté deux étapes sur le Tour de France.

Pierre Beuffeuil participait au Tour de France 1960 avec l'équipe régionale du Centre-Midi. Lors de l'avant dernière étape, à l’approche de Colombey-les-Deux-Eglises, Jacques Goddet et Félix Lévitan demandèrent au champion national, Henry Anglade, si les coureurs seraient prêts à s'arrêter pour saluer le Président. Anglade donna son accord et la nouvelle se propagea. Cependant, Beuffeuil se serait arrêté pour réparer une roue et ne aurait rien connu rien du plan. Il avait trois minutes de retard sur la course. Il serait arrivé à Colombey convaincu qu'il serait toujours derrière le peloton à l'arrivée à Troyes puis aurait aperçu la course interrompue dans un virage. Continuant sa course, il remporta cette étape sur le boulevard Jules-Guesde avec 49 secondes d'avance. Il déclara à l'arrivée : « J'ai toujours voté de Gaulle[1] ».

D'après le journaliste Christian Seguin, cette histoire est un ragot. À l'approche de Colombey, Beuffeuil se serait arrêté pour une miction, puis ne retrouvant pas son vélo, aurait été distancé par le peloton déjà reparti. Il aurait réussi à recoller au peloton puis à le distancer avant de triompher à Troyes[2].

Six ans plus tard, il remporta une deuxième étape, entre Orléans et Montluçon, après une échappée de 205 kilomètres[3].

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

  • 1956 : 31e
  • 1960 : 31e, vainqueur de la 20e étape
  • 1961 : 28e
  • 1962 : 50e
  • 1963 : 47e
  • 1966 : 71e, vainqueur de la 21e étape

Notes et références

  1. « http://archives.tdg.ch/TG/TG/-/article-2003-07-898/100-ans-du-touron-sait-que-la-naissance-du-tour-est-une-consequence-directe-de-l-une-des-plus »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
  2. Christian Seguin, « Pierrot s'est échappé », Sud Ouest, vers 1997
  3. Dominique Trouëssard, Les grands cyclistes du Poitou-Charentes dans la légende du Tour de France, Éditions Alain Sutton, Tours, 2008. (ISBN 978-2-84910-817-8), p. 37.

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la Charente-Maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.