Pierre Waquet

Pierre Waquet, né le à Versailles et décédé le à Rennes, est un magistrat et psychologue français, qui a introduit l'enseignement de la psychologie dans la formation des magistrats et des officiers.

Pour les articles homonymes, voir Waquet.
Pierre Waquet
Pierre Waquet en 1974.
Fonction
Directeur de l'École nationale de la magistrature
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 93 ans)
Rennes
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Biographie

Licencié en droit, docteur en droit (1942), licencié en psychologie (1949).

Il est l'un des nombreux descendants directs de Jacques Guermeur (député à la Convention nationale, membre du Conseil des Anciens).

Carrière dans la magistrature

Enseignement du droit et de la psychologie

Pierre Waquet pratique la pédagogie active dans le cadre de son engagement dans le scoutisme, d'abord à Rouen (1933-1938) puis à Saint-Malo (1940), Rennes (1941-1945) et Brest (1949-1953).

Pendant deux années universitaires (1954-1956), il anime des travaux dirigés de droit civil à HEC, alors basée boulevard Malesherbes à Paris, aux côtés de Jean-Denis Bredin. Ensuite pendant près de dix ans il va dispenser des cours de psychologie du commandement aux élèves officiers des Écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan et de l'École navale.

À partir de 1963, il est chargé de cours de psychologie sociale au Centre national d’études judiciaires (CNEJ). Puis à partir de 1966, tout en conservant ses fonctions juridictionnelles, il encadre, pour l'ouest de la France, les stagiaires du CNEJ qui devient en 1970 l'École nationale de la magistrature (ENM).
En 1971, nommé directeur de l'ENM sur proposition du ministre de la Justice René Pleven, il va y introduire l'enseignement de la psychologie, lors d'une révision du cursus de l'école[7]. Un an après l'inauguration des nouveaux locaux de l'ENM à Bordeaux[8] ,[9], en désaccord avec la nouvelle politique judiciaire[10] de Jean Taittinger, successeur de R. Pleven au Ministère de la Justice, et en particulier avec sa décision de réduire la durée de la scolarité à l'ENM, Pierre Waquet remet sa démission en [11].

Dans les années 1980, il est chargé de cours à l'Institut d'études judiciaires de Rennes, où il prépare les candidats au concours de l'ENM.

Publications

  • La protection de l'enfance : étude critique de législation et de sciences sociale, thèse pour le doctorat en droit, Rennes, Imprimeries réunies, 1942, 344 p. réédité par Dalloz, Paris, 1943, 358 p.

Cet ouvrage obtient le Prix médico-social de Bretagne 1942 [12].

  • « La caractérologie et son utilisation dans l'éducation et la rééducation », Revue de l’Éducation Surveillée no 8 (1948) 19 pages.
  • « Essai d'analyse du phénomène de délinquance juvénile-I », REEDUCATION, Revue française de l'enfance délinquante, déficiente et en danger moral, no 11, 3e année, , p. 3-12 (Lire sur archive.org).
  • « Essai d'analyse du phénomène de délinquance juvénile-II », REEDUCATION, Revue française de l'enfance délinquante, déficiente et en danger moral, no 12, 3e année, , p. 3-16.
  • « Le pervers et la notion de perversité », REEDUCATION, Revue française de l'enfance délinquante, déficiente et en danger moral, no 24, 4e année, Numéro spécial "Les Pervers", juin-, p. 89.
  • L'homme moderne et le sens de la loi, Discours de l'audience solennelle de rentrée, Cour d'Appel de Rennes, Imprimerie Les Nouvelles, Rennes, , 29 pages [13]
  • Introduction aux sciences humaines, Cours enseigné à l'École spéciale militaire inter-armes, Imprimerie ESMIA, 1960, 57 p.
  • Cours de psychologie sociale : notions élémentaires de statistiques, Cours enseigné à l'École spéciale militaire inter-armes, Imprimerie ESMIA, 1960, 38 p.
  • Sciences de l'homme et commandement, Cours enseigné à l'École spéciale militaire et l'École militaire inter-armes, Imprimerie ESM-EMIA, 1962, 116 p.

Distinctions

Notes et références

  1. Journal Officiel, 25 juin 1943.
  2. Journal Officiel, 30 mai 1946, p. 4725 (Voir en ligne sur Gallica).
  3. Journal Officiel, 8 avril 1949 p. 3589.
  4. Journal Officiel, 13 juin 1954.
  5. Ouest-France, 20 juin 1956, p. 8.
  6. Le Monde, 14 mai 1971, p. 32.
  7. Ouest-France, 13 mai 1971, p. 13.
  8. Sud-Ouest, 13 décembre 1972, p. 5.
  9. Le discours qu'il prononce à cette occasion le 12 décembre 1972, est reproduit dans la plaquette commémorative remise aux participants. Voir la plaquette
  10. Le Monde, 12 juillet 1973, p. 6.
  11. Le Monde, 4 décembre 1973, p. 41, Ouest-France, 4 décembre 1973, Sud-Ouest, 5 décembre 1973, Le Monde, 15 décembre 1973, p. 16.
  12. L'Ouest-Éclair, 4 janvier 1943, p. 3, col. 1. (Lire en ligne).
  13. Ouest-France, 17 septembre 1958, p. 7.

Liens externes

  • Portail du droit français
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.