Placenta (botanique)

Chez les Spermatophyta, le placenta est un renflement de la paroi du carpelle de l'ovaire où s'attache un ovule. Ce tissu très vascularisé de la marge carpellaire sert d'intermédiaire assurant, à partir de la plante-mère, la nutrition de l'ovule puis de l'embryon qui se développe dans la graine[1].

Cet article concerne la botanique. Pour l'organe des mammifères, voir Placenta.
Placentation marginale. Légende : 1/ paroi de l'ovaire. 2/ loge. 3/ ovule. 4/ funicule. 5: placenta.

La placentation correspond au mode d'insertion des ovules : elle peut être axile, pariétale, basale, marginale, centrale ou laminale. Cette disposition des ovules est un caractère important dans la description des grands groupes de plantes, utilisé souvent, par exemple, dans la distinction des familles botaniques[1].

Notes et références

  1. Aline Raynal-Roques, La botanique redécouverte, Belin, , p. 391.

Articles connexes

  • Portail de la botanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.