Point de vente

Un point de vente (en abrégé PDV) (ou lieu de vente, ou espace de vente) est un lieu spécifiquement organisé en vue de recevoir un public et de lui proposer une offre de biens et/ou de services. Ceci en vue de réaliser dans les meilleures conditions toutes opérations de promotion et de vente associées.

Pour le magazine professionnel français, voir Points de vente.

L'évolution des pratiques oblige aujourd'hui :

  • d'avoir une conception élargie de la notion de point de vente[1]. Outre les points de vente du commerce classique, font aujourd'hui aussi partie des points de vente :
    • des lieux matériels comme les réseaux des agences bancaires, des compagnies d'assurance, des opérateurs téléphoniques, des gares SNCF, etc.
    • des lieux virtuels comme les sites en ligne pilotés par des opérateurs commerciaux ou les producteurs désireux de développer des relations directes avec leur clientèle.
  • de ne pas ignorer l'existence du Commerce non sédentaire ainsi que l'importance croissante des pratiques commerciales effectuées :

Généralités

Plusieurs dimensions sont à prendre en compte pour la gestion opérationnelle courante du point de vente, mais aussi à l'occasion de sa création, de son extension ou de sa revente.

Caractéristiques basiques du point de vente

Selon U. Brassart et JM Panazol[2], trois types de caractéristiques définissent un point de vente particulier :

  1. Un concept, soit « la description générale des principaux éléments qui le caractérisent : Type du point de vente, enseigne, offre-produits, cible visée, méthode de vente, positionnement, architecture extérieure et intérieure ».
  2. Une zone de chalandise, soit « la zone territoriale au sein de laquelle se trouve la majorité, sinon la totalité de la clientèle du point de vente ».
  3. Un personnel, comprenant des personnes au contact direct de la clientèle ou en position d'arrière plan où elles contribuent à l'organisation et à la réalisation des prestations du point de vente.

Localisation du point de vente

  • L'emplacement d'un point de vente est l'un des facteurs-clé de son succès. Sauf pour les points de vente distribuant des produits ou des services de première nécessité, la performance d'un point de vente dépend :
    • de la zone de chalandise permise par cette localisation.
    • du fait que le voisinage d'autres points de vente (rue commerçante, rue passante, rue piétonne, marché, halles, etc.) accentue son attractivité.
    • ou de l'existence à proximité de lieux plutôt fréquentés (par ex. : gare, équipement public, station de métro, site touristique, etc.).
  • Certains regroupements de points de vente peuvent être organisés pour maximiser l'attractivité et la fréquentation :
    • Centre commercial régional ou de proximité : réunion de plusieurs points de vente (de 20 à 200) autour d'une ou de plusieurs "locomotives" (grandes surfaces, hypermarché, grand magasin...).
    • Galerie marchande : allée marchande réservée aux piétons et leur facilitant l'accès aux magasins s'ouvrant sur cette allée.

Point de vente et Urbanisme commercial

Typologie détaillée

Les PDV sont classés en fonction de leur taille et de leur offre.

Points de vente à dominante alimentaire

Commerce de proximité issus de l'artisanat

surface de vente inférieure à 100 m2
offre spécialisée : assortiment très spécialisé, prix peu concurrentiel
ex : Boucherie, Boulangerie

Épicerie

surface de vente inférieure à 120 m2
offre généraliste : Propose tout type de produits à prix non concurrentiel
ex : Proxi

Convenience Store

surface de vente inférieure à 120 m2
offre généraliste : Situé sur des lieux de passage proposant un assortiment restreint, large et superficiel
ex : Total Acess

Supérette

surface de vente entre 120 m2 et 400 m2

offre généraliste : Propose tout type de produits à prix non concurrentiel

ex : Carrefour City, Carrefour Contact

Supermarché

surface de vente comprise entre 400 m2 et 2 499 m2
offre généraliste : assortiment ample, large et peu profond
ex : Intermarché, Super U

Hypermarché

surface de vente égale ou supérieure à 2 500 m2, la limite est environ 10 000m²
offre multispécialiste : assortiment ample, large et profond
ex : Carrefour, Géant Casino, Auchan

Maxidiscomptes/Hard Discount

surface de vente entre 600 m2 et 800 m2
offre multispécialiste : Politique de prix bas assortiment ample, large et profond
ex : Netto, Lidl

Magasin multi-commerce

surface de vente entre 400 m2 et 2 499 m2

offre multispécialiste : Non spécialisé disposant de multiples rayons dont la vente alimentaire représente 1/3 à 2/3 de ses ventes.

ex : Monoprix

Points de vente à dominante non alimentaire

Commerce de proximité issus de l'artisanat

surface de vente inférieure à 100 m2
offre spécialisée : assortiment très spécialisé et prix peu concurrentiel
ex : Bijouterie

Boutique

surface de vente inférieur à 400 m2
offre spécialisée : assortiment restreint, large et superficiel
ex : Bonobo, Micromania, Celio

GSS (Grands Surface Spécialisées)

surface de vente supérieur à 400 m2 souvent supérieur à 2 000 m2
offre multispécialiste : assortiment restreint, large et profond
ex : Darty, PicWicToys

GSM (Grande Surface Multispécialisées)

surface de vente supérieur à 400 m2
offre multispécialiste : assortiment ample, large et profond
ex : Leroy Merlin, But

Category Killers

surface de vente supérieure à 400 m2
offre spécialisée : Assortiment plus large que celui de la concurrence en place, avec une politique de prix bas
ex: Kiabi, Centrakor

Autres « lieux de vente »

Commerce non sédentaire

démarchage
E-commerce
Salon (événementiel)
Système de Troc ou d'échange solidaire
Vente à domicile
Vente à la sauvette
Vente ambulante
Vente aux enchères
Vente en tournée

Autres modes de vente

Performance du Point de Vente

La performance d'un point de vente se calcule généralement par:

  • les ventes au pied carré ou au mètre carré
  • les marges au pied carré ou au mètre carré
  • les ventes à l'heure par vendeur
  • les ventes par jour par vendeur

Performance commerciale

Performance financière

Organisation du Point de Vente

Terminal de point de vente

On désigne par terminal de point de vente un ensemble comprenant une base PC équipée d'un système d'exploitation et de logiciels de gestion de commerce (restaurant, caisse, stock, etc.), relié à une caisse automatique guidée par logiciel et une imprimante thermique à tickets.

Logiciel de gestion de point de vente

On trouve divers logiciels pour la gestion de points de vente ; parmi les logiciels libres, on peut citer Pastèque.

Notes et références

  1. "Mercatique et Action Commerciale" Hachette Paris 2001
  2. "Mercatique et Action Commerciale", op. cit.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du commerce
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.