Polder pilote Andijk

Le polder pilote Andijk est un prototype qui a servi pour l'étude des techniques de remblais et pour connaitre les possibilités d'agriculture sur une terre récupérée sur la mer ; ceci en vue des futurs polders prévus avec les Travaux du Zuiderzee.

Le polder pilote en vert, reconquis sur le Zuiderzee

Il a été créé en 1926-1927, dans le Zuiderzee près du village d'Andijk. En 1929, le polder pilote a été inauguré par la reine Wilhelmine des Pays-Bas.

Raisons

La Direction du Wieringermeer voulait étudier le comportement d'un sol récupéré sur la mer, et comment le cultiver. En 1924, un comité a publié une proposition de Lovink (membre du parlement) pour la construction d'un polder pilote. Celui-ci devait, sur une petite échelle, servir d'expérience et permettrait d'acquérir un savoir-faire qui serait ensuite étendu sur le polder prévu sur le Wieringermeer. Ces sols contiennent une forte teneur en sel parce qu'ils ont été noyés par la mer pendant des siècles.

Les différents aspects de l'utilisation optimale des terres sont étudiés, tels que le dessalement, le séchage et le compactage.

Construction

En 1926-1927 près du village Andijk, 40 hectares de terres sont endigués. Le , le polder pilote est entièrement asséché. Le coût de ce polder est d'environ 1 million de florins, un montant relativement élevé, mais le coût des polders à venir devrait être plus bas.

Après le drainage, une ferme a été construite ainsi que des laboratoires d'agriculture, des sciences du sol et de recherche en microbiologie. Des plantes aidant l'élimination du sel, donc à la préparation de futures plantations sont semées. Des expériences sont faites pour connaitre la meilleure façon de cultiver et sélectionner les cultures les mieux appropriées.

Résultats

En 1929, les sols du polder ont pu donner des résultats satisfaisants ; le polder entier a pu être cultivé. La preuve a été faite qu'il serait rentable d'utiliser des terres asséchées pour l'agriculture. Grâce à l'expérience acquise avec ce prototype le développement du polder Wieringermeer a pu être accéléré.

Utilisations ultérieures

Aujourd'hui ce terrain est devenu un quartier de résidence, en particulier des résidences secondaires[1].

Notes et références

  1. (en) Coen van der Wal, In praise of common sense: planning the ordinary: a physical planning history of the new towns in the Ijsselmeerpolders, 010 Publishers, (ISBN 978-90-6450-302-3), p. 83
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail de l’eau
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.