Polygone de Tchija

Le polygone de Tchija (russe полигон «Чижа»), est une zone d'impact des missiles balistiques intercontinentaux russes située sur la péninsule de Kanine dans le District autonome de Nénétsie au nord de la Russie.

Polygone de Tchija

Lieu À proximité de Tchija, Nénétsie
Type d’ouvrage Zone de test de missiles balistiques intercontinentaux
Contrôlé par Forces des fusées stratégiques de la Fédération de Russie (VKO)
Coordonnées 68° 39′ 25″ nord, 43° 16′ 24″ est
Géolocalisation sur la carte : Russie
Géolocalisation sur la carte : Nénétsie

Le village de Tchija est situé sur le fleuve Tchija, qui se jette dans la mer de Barents sur la côte occidentale de la péninsule de Kanine. Un aérodrome est situé à proximité, ainsi qu'une station de surveillance à 67° 04′ 11″ N, 44° 18′ 21″ E . Le polygone de Tchija est situé à la pointe du cap Kanine, à 180 km au nord[1].

Le 7 août 2007, le sous-marin nucléaire lanceur d'engins russe du projet 667BDR « Kalmar » (code OTAN : classe Delta III) K-211 Petropavlovsk-Kamtchatski, essaie son système d'armes D-9R et lance avec succès un missile balistique RSM-50 depuis le Pacifique.

Le 19 octobre 2012, le sous-marin russe K-433 Sviatoï Gueorgui Pobedonosets (lui aussi de la classe Delta III) tire un missile R-29R en direction du polygone de Tchija. Le sous-marin se trouvait alors en mer d'Okhotsk, près de l'océan Pacifique, à 6 000 km de distance[2],[1],[3]. Le même sous-marin avait déjà tiré des missiles balistiques en direction de Tchija le 28 octobre 2010 et le 9 octobre 2009[4],[5].

Le 8 mai 2014, dans le cadre d'un exercice anti sous-marins de la triade nucléaire russe, le K-223 Podolsk déjoue les navires anti sous-marins chargés de sa détection et tire — en plongée — un missile balistique depuis la mer d'Okhotsk vers le polygone de Tchija.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’URSS
  • Portail de la Russie
  • Portail de l’histoire militaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.