Pont François-Mitterrand (Bordeaux)

Le pont François-Mitterrand (pont d'Arcins de 1993 à 1997) est un pont autoroutier franchissant la Garonne et qui a permis à son ouverture en 1993, l’achèvement de la rocade de Bordeaux[2].

Pour les articles homonymes, voir Pont François-Mitterrand.

Pont François-Mitterrand

Le pont François-Mitterrand.
Géographie
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Commune Bègles (rive gauche)
Bouliac (rive droite)
Coordonnées géographiques 44° 48′ 28″ N, 0° 31′ 38″ O
Fonction
Franchit Garonne
Fonction Autoroute
Caractéristiques techniques
Type Pont en poutre-caisson
Longueur 642[1] m
Largeur 15 m
Matériau(x) Béton précontraint[1]
Construction
Construction 1992-1993[1]
Architecte(s) Faup + Zirk
Géolocalisation sur la carte : Gironde
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
Géolocalisation sur la carte : Bordeaux
Géolocalisation sur la carte : France

Construction

Les travaux de construction ont débuté en mars 1992.

Inauguration

Alors nommé pont d'Arcins en raison de sa proximité avec l'île d'Arcins, l'ouvrage est inauguré le par le président de la République de l'époque, François Mitterrand[2]. En plus de finir le contournement de l'agglomération, ce pont permet d'alléger le trafic sur le pont d'Aquitaine, l'autre pont de la rocade situé lui au nord de l’agglomération.

Évolutions

En 1997, le pont est rebaptisé François-Mitterrand en hommage à l'ancien président qui l'avait inauguré et qui est décédé l'année précédente[2].

Piste cyclable


Par délibération du 22 janvier 2016, la Métropole de Bordeaux envisage sa suppression pour mettre en place une troisième voie de circulation destinée à supprimer un bouchon[3].

L’association Vélo-Cité de Bordeaux membre de la Fédération française des usagers de la bicyclette s’oppose à cette suppression[4]. Piste cyclable supprimée.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Articles connexes

  • Portail de Bordeaux
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des ponts
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.