Porte de Tamerlan

La Porte de Tamerlan est une partie plus ou moins étroite formée par la gorge de la rivière Sanzar formant un passage entre les montagnes du Malgouzar et des monts Nourataou dans la partie occidentale du Pamir et de l'Alaï (Ouzbékistan). Elle se trouve à 15 kilomètres de Djizak.

Porte de Tamerlan

La Porte de Tamerlan peinte par Verechtchaguine (1871)
Pays Ouzbékistan
Coordonnées 40° 04′ 18″ nord, 67° 41′ 31″ est
Géolocalisation sur la carte : Ouzbékistan

La largeur de cette gorge qui se présente entre deux parois à pic est de 120 à 130 mètres et peut se rétrécir à 40 mètres. Elle est longée par l'autoroute et le chemin de fer de Samarcande à Tachkent. On peut lire des inscriptions en persan dans la partie supérieure d'une des parois. L'une d'entre elles a été exécutée sur ordre d'Oulougbek, astronome et gouverneur de Samarcande, petit-fils de Tamerlan[1].

Notes et références

  1. (ru) Peter Lerch, Voyage archéologique dans la région du Turkestan en 1867, Saint-Pétersbourg, imprimerie de l'académie impériale des sciences, 1870, 39 pages

Liens externes

Source

  • Portail de l’Ouzbékistan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.