Pouhon

Un pouhon est une source minérale ferrugineuse naturellement gazeuse. Ceux de la ville de Spa ont fait la réputation de la ville. Ces biotopes particuliers sont généralement colonisés par des ferrobactéries.

Pouhon de la source de la Sauvenière à Spa.

Étymologie

« Pouhon » est un terme wallonpoujhon », prononcé « poûhon » à l'Est de la Wallonie, « poûjon » à l'Ouest et au Sud), dérivé du verbe « poujhî » (« poûhî », « poûjî »), en français « puiser », c’est-à-dire, « l'endroit où l'on puise (de l'eau) ». Une ancienne graphie du mot est « pouxhon ». Le « x » devant le « h » sert à indiquer un « h » soufflé, c'est-à-dire prononcé avec une forte expiration, ce « x » s'écrivait plus bas que le « h » comme un « indice » et il ne doit pas être prononcé, on retrouve cette graphie dans de nombreux noms de lieu de wallonie : xHoffrai, xHignesse..

Géographie

Les pouhons jaillissent en diverses vallées de Haute Ardenne. On les retrouve essentiellement à proximité du plateau des Hautes Fagnes et du plateau des Tailles.

Fontaines du Pouhon Pierre le Grand.

Spa

Le plus célèbre pouhon est celui du centre de la ville de Spa : le pouhon Pierre le Grand. Il fait référence au séjour de ce Tsar à Spa en 1717.

Spa-Francorchamps

Un des virages du circuit de Spa-Francorchamps porte le nom de « pouhon »[1]. Plusieurs pouhons sont en effet présents au sein de la boucle, dont les pouhons de Blanchimont.

Par ailleurs, le pouhon de Bernister se trouve en amont du circuit sur l'Eau Rouge.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes


  • Portail de la Wallonie
  • Portail de l’eau
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.