Préfecture d'Okayama

Okayama (岡山県, okayamaken) est une préfecture du Japon située à l'ouest de la région de Chūgoku, sur l'île de Honshū.

Préfecture d'Okayama
岡山県 Okayama-ken

Symbole

Drapeau
Administration
Pays Japon
Capitale Okayama
Région Chūgoku
Île Honshū
Districts ruraux 12
Municipalités 27
Gouverneur Ryūta Ibaragi
ISO 3166-2 JP-33
Démographie
Population 1 920 654 hab. (2015)
Densité 270 hab./km2
Rang 21e
Géographie
Superficie 711 321 ha = 7 113,21 km2
Rang 15e
Pourcentage d'eau 0,3 %
Symboles préfectoraux
Fleur Fleur de pêcher (Prunus persica var. vulgaris)
Arbre Pin rouge du Japon (Pinus densiflora)
Oiseau Petit coucou (Cuculus poliocephalus)
Localisation

Carte du Japon avec la Préfecture d'Okayama mise en évidence
Liens
Site web Préfecture d'Okayama

    Histoire

    Lors de la restauration Meiji les provinces de Bitchū, Bizen et Mimasaka furent associées pour créer la préfecture d'Okayama.

    Géographie

    La préfecture d'Okayama est entourée des préfectures de Hyōgo, Tottori et Hiroshima. Elle fait face à la Kagawa qui se trouve de l'autre côté de la mer intérieure de Seto et compte plus de 90 îles et îlots.

    La ville historique de Kurashiki s'y trouve.

    Communes

    Villes

    La préfecture compte quinze villes :

    Districts, bourgs et villages

    La préfecture d'Okayama comporte également douze bourgs et villages, répartis dans dix districts :

    Démographie

    La plus grande partie de la population de la préfecture d'Okayama est concentrée autour des villes de Kurashiki et Okayama. Celles-ci rassemblaient lors du recensement national de l'an 2000, 1 170 000 résidents, ce qui représente environ 60 % de la population totale de cette région.

    Les petits villages situés dans la région montagneuse du Nord de la préfecture se dépeuplent.

    Plus de la moitié des municipalités sont officiellement désignées comme dépeuplées[1].

    Politique

    Gouverneurs

    Membres du parlement

    Économie

    La préfecture d’Okayama possède un pôle d’activités industrielles le district industriel de Mizushima situé dans la ville de Kurashiki. Ce pôle concentre des entreprises œuvrant dans les secteurs des produits pétroliers, de la chimie, de la sidérurgie et de la construction automobile.

    Les industries locales fabriquent également des produits originaux dans les secteurs du textile, des matériaux réfractaires, de la machinerie et de la métallurgie[2].

    Culture

    La région d'Okayama possède un dialecte dénommé Okayama-ben.

    Gastronomie

    La préfecture présente plusieurs spécialités culinaires. Les Kaki Oko (ja), une variété d'okonomiyaki à base d'huîtres, se retrouve plus particulièrement dans le bourg de Hinase. Les pêches, en particulier les pêches blanches et la variété shimizu-hakuto se récoltent en juillet et août et sont fortement associées à la préfecture. Les Kibi dango (ja), pâtisserie à base de farines de millet et de riz se retrouvent, nature ou souvent aromatisés. Les sushi sont préparés dans la préfecture selon la méthode bara-sushi[l 1], sous forme de salade. Le boeuf Chiya[l 2], viande de très grande qualité comparable au bœuf de Kōbe, est une spécialité de la ville de Niimi[3].

    Tourisme

    Un jardin de style traditionnel japonais se trouve dans le centre de la ville d'Okayama. Ce jardin, nommé Kōraku-en, est considéré comme l'un des trois plus beaux jardins japonais.

    Jumelage

    La préfecture d'Okayama est jumelée avec les municipalités ou régions suivantes[4] :

    Notes et références

    Notes lexicales bilingues

    1. Bara-sushi (ばら寿司).
    2. Le boeuf Chiya (千屋牛, Chiya-gyū).

    Références

    1. (en) Préfecture d'Okayama, « Outline of Okayama »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), (consulté le 15 juillet 2019).
    2. Préfecture d’Okayama : information concernant l’environnement des affaires juin 2009
    3. « 5 Famous Foods You’ll Find In Okayama », Gaijin spot, consulté sur travel.gaijinpot.com le 30 novembre 2017
    4. (ja) Council of Local Authorities for International Relations, « 姉妹(友好)提携情報 » [« Informations sur les relations de jumelage »] [xls], sur www.clair.or.jp, (consulté le 22 septembre 2015).

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    • Portail de la préfecture d'Okayama
    • Portail du Japon
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.