Prix CST de l'artiste technicien

Le prix CST de l'artiste technicien, nommé prix Vulcain de l'artiste technicien de 2003 à 2018 est un prix cinématographique attribué lors du Festival de Cannes. Initialement nommé Grand prix technique lors de sa création en 1951, il avait disparu lors des festivals de 2001 et 2002 avant de réapparaître lors du Festival de Cannes 2003. Il est décerné par la Commission supérieure technique de l'image et du son (CST), qui souhaite ainsi mettre à l'honneur un « artiste-technicien » pour sa participation à un film en compétition officielle. Il peut donc s'agir d'un directeur de la photographie, d'un chef décorateur, d'un costumier, d'un monteur, d'un ingénieur du son, d'un mixeur, mais aussi d'un réalisateur pour l'ensemble des qualités techniques et plastiques de son film.

Prix CST
Festival de Cannes 2020
Nom original Grand prix technique
Prix remis Prix Vulcain
Description Le Prix Vulcain de l’Artiste Technicien récompense un technicien pour son travail de collaboration de création à une œuvre cinématographique.
Organisateur Commission supérieure technique de l'image et du son (CST)
Pays France
Date de création 2003 (1951)
Dernier récipiendaire Ryu Seong-hie
Site officiel http://www.cst.fr/

Le trophée

Le trophée est décerné après le festival de Cannes, au cours d'une soirée spéciale à Paris. Il s'inspire d'une image du film Le Mépris de Jean-Luc Godard et représente une camera dotée d'éléments analogiques et numériques[1]. Le trophée est une mosaïque créée par OPIOCOLOR.

Palmarès

Grand prix technique (1951-2000)

AnnéeNotes
1951Les Contes d'Hoffmann de Michael Powell et Emeric Pressburger
Carnet de plongée, court-métrage de Jacques-Yves Cousteau
1952Le Chant immortel (Amar bhoopali), de Rajaram Vankudre Shantaram
1953L'ensemble des courts métrages présentés par l'Italie : Magia verde, Montagna di cenere et Pescatori di laguna, ainsi que Oiseaux aquatiques
1954La Grande Aventure (Det stora aventyret), de Arne Sucksdorff
Nouveaux Horizons (Skander beg) de Sergueï Ioutkevitch
Toot, whistle, plunk and boom de Ward Kimball et Charles A. Nichols
1955Pas de prix
1956Sous le ciel de Bahia de Ernesto Remani, Le Tovaritch prend la mer et Ondes noires
1957Prairie d'été (Wiesensommer), Toute la mémoire du monde, d'Alain Resnais, Just for You de Elliott Nugent, Berceaux (Bolczok) et La Nuit des maris (The Bachelor's Party) de Delbert Mann
1958Jungle Saga
Mon oncle de Jacques Tati
Quand passent les cigognes de Mikheil Kalatozishvili
1959Lune de miel de Michael Powell, Le Songe d'une nuit d'été de Jiří Trnka et Araya de Margot Benacerraf
1960Paw, Boy of Two Worlds de Astrid Henning-Jensen
1961Pas de prix
1962Électre de Michael Cacoyannis, L'Attente, Les Amants de Teruel de Raymond Rouleau, Les Dieux du feu et La Concubine magnifique de Li Han-hsiang Li
1963Yatching (Zeilen) de Hattum Hoving
Codine de Henri Colpi
Un jour un chat (Az prijde kocour) de Vojtech Jasny
1964Pas de prix
1965Le coq chante à minuit de Yeou Lei
Fifi la plume de Albert Lamorisse
Une danse éternelle
Ouverture de János Vadászde
1966Falstaff d'Orson Welles
Skater Dater de Noël Black
Un homme et une femme de Claude Lelouch
1967Ciel de Hollande (court métrage)
1968Pas de prix
1969Pas de prix
1970Le Territoire des autres de François Bel et Michel Fano
1971Des insectes et des hommes (The Hellstrom Chronicle) de Walon Green et Ed Spiegel
1972Zikkaron de Laurent Coderre
1973Cris et Chuchotements de Ingmar Bergman
1974Mahler de Ken Russell
1975A Touch of Zen de King Hu
Don't de Robin Lehman
1976La Griffe et la Dent de Michel Fano
1977Car Wash de Michael Schultz
1978La Petite (Pretty Baby) de Louis Malle
1979Norma Rae de Martin Ritt
1980Le Risque de vivre de Gérald Calderon
1981Les Uns et les Autres de Claude Lelouch
1982Raoul Coutard pour l'image du film Passion de Jean-Luc Godard
1983Carmen de Carlos Saura
1984Element of Crime de Lars von Trier
1985Une nuit de réflexion (Insignificance) de Nicolas Roeg
1986Mission (The Mission) de Roland Joffé
1987Le Cinéma dans les yeux de Gilles et Laurent Jacob
1988Bird de Clint Eastwood
1989Pluie noire (Kuroi Ame) de Shohei Imamura
1990Pierre Lhomme, directeur de la photographie de Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau
1991Lars von Trier, réalisateur de Europa
1992Fernando Solanas, réalisateur du Voyage (El Viaje)
1993Jean Gargonne et Vincent Arnardi, « pour leur collaboration au film Mazeppa de Bartabas »
1994Pitof, directeur des effets spéciaux de Grosse Fatigue de Michel Blanc
1995Lu Yue, directeur de la photographie, Olivier Chiavassa, directeur de laboratoire, et Bruno Patin, étalonneur, « pour la prise de vues et le traitement en laboratoire de l'image du film Shanghai Triad de Zhang Yimou »
1996L'équipe technique de Microcosmos, le peuple de l'herbe, « pour avoir réussi dans ce film de Marie Pérennou et Claude Nuridsany à faire une œuvre de fiction à partir de documents scientifiques »
1997Thierry Arbogast, directeur de la photographie de She's So Lovely de Nick Cassavetes et du Cinquième Élément de Luc Besson
1998Vittorio Storaro, directeur de la photographie de Tango de Carlos Saura
1999Tu Juhua, pour la création des décors de L'Empereur et l'Assassin de Chen Kaige
2000In the Mood for Love de Wong Kar-wai, « pour l'ensemble de sa création »

Prix Vulcain de l'artiste technicien (2003-2018)

Source[1]

Prix CST de l'Artiste-technicien (depuis 2019)

Références

  1. « Récompenses de l'excellence », sur cst.fr (consulté le 5 novembre 2015)
  2. « Palmarès du 64e Festival de Cannes », sur festival-cannes.com (consulté le 8 novembre 2015)
  3. « Tout le Palmarès du 66e Festival de Cannes », sur festival-cannes.com (consulté le 8 novembre 2015)
  4. « Le Prix Vulcain de l’Artiste Technicien 2014 », sur cst.fr (consulté le 6 novembre 2015)
  5. « Tamás Zányi, Lauréat du Prix Vulcain de L’artiste-technicien 2015 ! », sur cst.fr (consulté le 8 novembre 2015)
  6. « Palmarès du 69e Festival de Cannes », sur cst.fr (consulté le 25 mai 2016)
  7. « La CST remet son Prix de l'Artiste-Technicien 2019 à… », sur Médiakwest,

Voir aussi

  • Portail du cinéma
  • Portail de Cannes
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.