Prix Pulitzer

Le prix Pulitzer (Pulitzer Prize) est un prix américain remis à des individus dans les catégories suivantes : journalisme, littérature, fiction et musique. Il est considéré parmi les plus prestigieux du monde.

Pour les articles homonymes, voir Pulitzer.

Prix Pulitzer

Recto et verso du trophée.

Description Récompense l'excellence dans le journalisme, la littérature et la composition musicale
Organisateur Université Columbia
Pays États-Unis
Date de création 1917
Site officiel www.pulitzer.org

Joseph Pulitzer, éditeur du journal World, crée ce prix en 1904, mais il n'est vraiment mis en place qu'en 1917. Au début, il était attribué à une douzaine de catégories du journalisme et des arts. Au début du XXIe siècle, il est décerné pour 21 rubriques, dont plusieurs types de reportages, l'éditorial, la caricature, la photographie, le roman, la biographie, le théâtre, la poésie, l'histoire et la musique. Une enveloppe de 10 000 dollars américains accompagne le prix, remis au mois d’avril à des personnalités américaines, alors que le lauréat du prix du service public remporte une médaille d'or.

Historique

Dans son testament, rédigé en 1904, Joseph Pulitzer appelle à la création de ce prix avec pour objectif de stimuler l’excellence[1]. Il ne mentionne à ce moment que treize prix, dont quatre pour le journalisme, quatre pour la littérature, quatre pour le théâtre et un dernier pour l’éducation. Sensible aux changements de son époque, Pulitzer veilla toutefois à constituer une commission de surveillance consultative et lui donna le pouvoir de remplacer certains sujets lorsqu'elle jugerait cela bénéfique pour le public. Il lui donna également le droit de ne pas décerner le prix si aucune œuvre ne correspondait aux critères d’excellence du jury.

Les prix commencent à être remis en 1917 seulement.

En 1997, lors du 150e anniversaire de la naissance de Pulitzer, la commission a fait preuve du respect des exigences d’adaptation aux évolutions sociales exigées par son instigateur : elle commença à reconnaître l’importance croissante des textes journalistiques disponibles sur Internet. Cette reconnaissance sera encore plus marquée en 1999, date à laquelle la commission a reconnu les présentations sur le réseau comme des suppléments aux éditions papier dans la catégorie « Public service ».

Par ailleurs, des changements ont été apportés aux prix concernant la musique. Jusqu'en 1997, ceux-ci ne concernaient que la musique classique. La commission décida alors d’élargir les compétences du jury en laissant place à d'autres types de musiques. Le prix de 1997 revint ainsi à Wynton Marsalis pour Blood on the Fields, imprégné de musique jazz. En 2018, Kendrick Lamar devient le premier artiste hors jazz ou musique classique à remporter un prix Pulitzer dans la catégorie Musique pour son album DAMN.[2]. Le site du prix Pulitzer qualifie l'album de « virtuose collection de chansons unies qui par son authenticité vernaculaire et son dynamisme rythmique, offre des vignettes saisissantes sur la complexité de la vie afro-américaine moderne »[3].

Dans le domaine du journalisme, la commission a décidé en que les quatorze différents types de prix seront désormais étendus à des publications entièrement sur Internet. Les textes proposés, en ligne ou publiés, doivent provenir de journaux ou d'organisations d'information des États-Unis, publiant au moins une fois par semaine, ayant pour objet principal l'actualité et « adhérant aux plus hauts principes journalistiques »[4].

En 2019, le Pulitzer annonce la création d'une nouvelle catégorie : Reportage audio (Audio Reporting) pour récompenser les podcasts d'investigation.[5]

Conformément à la volonté de Pulitzer, c’est le président de l’université Columbia qui annonce et décerne les prix sur recommandation du jury. Aujourd’hui, la commission est indépendante et décide seule de l’attribution des prix.

Catégories de récompenses

Journalisme

  • Service public (Public Service), décerné à un journal rendant un service public, il est considéré comme le prix principal.
  • Reportage d'actualité (Breaking News Reporting).
  • Reportage d'investigation (Investigative Reporting).
  • Reportage explicatif (Explanatory Reporting).
  • Reportage local (Local Reporting).
  • Reportage national (National Reporting).
  • Reportage international (International Reporting).
  • Reportage audio (Audio Reporting).
  • Article de fond (Feature Writing).
  • Commentaire politique (Commentary).
  • Critique (Criticism).
  • Éditorial (Editorial Writing).
  • Dessin de presse (Editorial Cartooning), récompensant un dessin de presse ou une série de dessins de presse publiés durant l'année, dont l'originalité, l'efficacité et la qualité artistique sont marquantes.
  • Photographie d'actualité (Pulitzer Prize for Spot News Photography de 1968 à 1999, puis Breaking News Photography depuis 2000).
  • Prix Pulitzer de la photographie d'article de fond (Feature Photography, depuis 1968).

Littérature

  • Fiction (Fiction), appelé « Prix Pulitzer du roman » jusqu'en 1948, récompensant un roman ou un recueil de nouvelles.
  • Œuvre théâtrale (Drama), pour récompenser une pièce de théâtre d'un auteur américain, à la fois original et traitant de préférence de la vie américaine.
  • Histoire (History), pour récompenser un livre sur l'histoire des États-Unis.
  • Biographie ou de l'autobiographie (Biography or Autobiography), pour récompenser une biographie ou une autobiographie d'un auteur américain.
  • Poésie (Poetry), pour récompenser une œuvre littéraire poétique d'un auteur américain.
  • Essai (General Non-Fiction), pour récompenser un essai d'un auteur américain, qui ne puisse être classé dans les précédentes catégories.

Musique

  • Musique (Music), pour récompenser un compositeur américain pour une création de l'année précédente.

Prix spéciaux

  • Prix spéciaux et citations (Special Citations and Awards), remis apériodiquement, pour récompenser un artiste ou une œuvre importante.

Anciennes catégories

Jury

Le jury, composé de l’ensemble des acteurs du monde du livre aux États-Unis, est renouvelé d'un tiers chaque année. Il est composé de trois spécialistes dans chacune des 21 catégories.

Quelques lauréats

Littérature

Journalisme

Musique

Notes et références

  1. (en) James McGrath Morris, Pulitzer : A Life in Politics, Print, and Power, New York, NY, HarperCollins, (ISBN 978-0-06-079870-3, lire en ligne), p. 461.
  2. « Le rappeur Kendrick Lamar remporte un prix Pulitzer », Le Monde/AFP, .
  3. Théo Dubreuil, « Kendrick Lamar a remporté le prix Pulitzer », Les Inrockuptibles, .
  4. (en) Pulitzer Prizes Broadened to Include Online-Only Publications Primarily Devoted to Original News Reporting, site officiel, 8 décembre 2008.
  5. « Les podcasts peuvent désormais recevoir le prix Pulitzer • PodMust », sur PodMust, (consulté le 9 décembre 2019)
  6. (en) Tokyo Stabbing, Iconic Photos, 30 juin 2010.
  7. Mary Jordan et Kevin Sullivan, (en) Mexican Jailbirds Get to Fly for Free, The Washington Post, 15 novembre 2002 (article ayant été récompensé par le Prix Pulitzer).
  8. « Un journaliste américain prix Pulitzer décède d'une crise d'asthme en Syrie », L'Express/AFP, .
  9. « Affaire Snowden : le Guardian et le Washington Post reçoivent le prix Pulitzer », L'Express/AFP, .
  10. « For deeply sourced, relentlessly reported coverage in the public interest that dramatically furthered the nation’s understanding of Russian interference in the 2016 presidential election and its connections to the Trump campaign, the President-elect’s transition team and his eventual administration. »
  11. (en) The 2018 Pulitzer Prize Winner in National Reporting: Staffs of The New York Times and The Washington Post, Prix Pulitzer.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des médias
  • Portail des États-Unis
  • Portail des récompenses et distinctions
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.