Prix Wilkinson (logiciel)

Le prix Wilkinson pour les logiciels de calcul numérique (J. H. Wilkinson Prize for Numerical Software) est une distinction mathématique attribuée tous les quatre ans par la Society for Industrial and Applied Mathematics (SIAM), afin d'honorer les contributions exceptionnelles dans le domaine des logiciels de calcul numérique. Le prix est nommé pour commémorer la contribution exceptionnelle de James H. Wilkinson dans ce même domaine[1].

Pour les articles homonymes, voir Prix Wilkinson.

Le prix, qui consiste en 3 000 $ et un trophée, est présenté conjointement tous les quatre ans par le Laboratoire national d'Argonne, le National Physical Laboratory et le Numerical Algorithms Group[réf. nécessaire], trois institutions où James H. Wilkinson a travaillé.

Critères d'admissibilité et de sélection

Le lauréat doit avoir au plus 40 ans au 1er janvier de l'année du prix. Le prix est décerné sur la base de:

  • La clarté de la mise en œuvre du logiciel et de la documentation.
  • La clarté du document d'accompagnement de l'entrée.
  • La portabilité, la fiabilité, l'efficacité et la facilité d'utilisation de la mise en œuvre du logiciel.
  • La profondeur de l'analyse de l'algorithme et du logiciel.
  • L'importance de l'application adressée par le logiciel.
  • La qualité du test logiciel[réf. nécessaire]

Lauréats

  • 1991 : Linda Petzold pour DASSL, un solveur d'équations algébro-différentielles (en). Ce code est disponible dans le domaine public[2].
  • 1995 : Chris Bischof et Alan Carle pour ADIFOR 2.0, outil de différentiation automatique (en) pour les programmes Fortran 77. Le code est disponible pour l'enseignement et la recherche à but non lucratif[3].

Références

  1. « The Wilkinson Prize for Numerical Software 2015 », NAG (consulté le 28 novembre 2014)
  2. « Software : StochSS », sur Engineering.ucsb.edu (consulté le 11 février 2016)
  3. « ADIFOR: Automatic Differentiation of Fortran Codes », sur Mcs.anl.gov (consulté le 11 février 2016)
  4. « Triangle: A Two-Dimensional Quality Mesh Generator and Delaunay Triangulator », sur Cs.cmu.edu, (consulté le 11 février 2016)
  5. « The deal.II Finite Element Library » [archive du ], sur Dealii.org (consulté le 11 février 2016)
  6. « Welcome to the Ipopt home page », sur Projects.coin-or.org (DOI 10.1007/s10107-004-0559-y, consulté le 11 février 2016)
  7. (en) « IPOPT wins the Wilkinson Prize for Numerical Software », sur Carnegie Mellon University, (consulté le 21 juin 2019)
  8. « Dolfin-adjoint : About », sur Dolfin-adjoint.org (DOI 10.1137/1.9781611972078, consulté le 11 février 2016).
  9. « January Prize Spotlight: Jeff Bezanson, Steven L. Brunton, Jack Dongarra, Stefan Karpinski, and Viral B. Shah ».
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « J. H. Wilkinson Prize for Numerical Software » (voir la liste des auteurs).

Lien externe

  • Portail des récompenses et distinctions
  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.