Procès Pohl

Le procès Pohl ou procès WVHA (officiellement The United States of America vs. Oswald Pohl, et al.) est le quatrième des douze procès pour crimes de guerre organisé par les autorités américaines dans leur zone d'occupation en Allemagne, à Nuremberg, après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il a commencé le et s'est achevé le .

Pour l’article homonyme, voir Pohl .
Oswald Pohl écoute sa sentence le 3 novembre 1947.

Dans ce procès, Oswald Pohl et 17 autres officiers SS travaillant à l'Office central SS pour l'économie et l'administration (Wirtschafts-Verwaltungshauptamt ou WVHA), ont été jugés pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis pendant la période du Troisième Reich. La principale accusation portée contre eux est leur participation active et de l'administration de la Shoah. Le WVHA était l'administration du gouvernement qui dirigeait les camps de concentration et d'extermination. Il a aussi géré les achats pour la Waffen-SS et, à compter de 1942, l'administration de la 3e Panzerdivision SS Totenkopf.

Condamné à mort le (sentence confirmée le ), Oswald Pohl fut pendu le à la prison de Landsberg.

Notes et références

    Liens externes

    • Portail du droit
    • Portail de la Seconde Guerre mondiale
    • Portail du nazisme
    • Portail de Nuremberg
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.