Projet Nessie

Le projet Nessie (pour « New European Schemes for Signatures, Integrity and Encryption ») fut mené entre et par la Commission européenne via son programme IST (pour « Information Society Technologies»), dans le but de participer à l'évaluation de l'AES américain et de favoriser l'émergence de nouvelles primitives cryptographiques (fonctions de chiffrement symétrique et asymétrique, fonctions de hachage, fonctions de signature électronique, etc.) à destination des industriels européens.

En raison des échecs sur les tests, un nouveau projet nommé eSTREAM (en) a été créé pour le remplacer et un premier appel à projets en 2004.

Réalisations

Après la publication d'un appel à contribution en , les participants (experts industriels et universitaires) évaluèrent les soumissions et présentèrent les résultats au cours de quatre « ateliers ». Un portfolio fut finalement publié en , présentant les nominés.

Portfolio

Lien externe

  • Portail de la cryptologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.