Pyroraptor

Le Pyroraptor olympius (le « voleur de feu de l'Olympe ») ou Pod est un petit dinosaure bipède, prédateur, vivant en Europe du Sud à la fin du Campanien, début du Maastrichtien (fin du Crétacé, entre 83 et 65 millions d'années avant notre ère).

Pour les articles homonymes, voir Pod.
Pyroraptor
Pyroraptor olympius
Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Famille  Dromaeosauridae

Genre

 Pyroraptor
Allain & Taquet, 2000

Espèce

 Pyroraptor olympius
Allain & Taquet, 2000

Description

Ce dinosaure a été découvert dans le sud de la France, en Provence, dans le bassin de l'Arc. Le matériel trouvé (phalanges, vertèbres, dents) a conduit Ronan Allain et Philippe Taquet, paléontologues à Paris, au Muséum national d'histoire naturelle, à le classer dans un nouveau genre.

Ce dinosaure est assez petit (la taille et le poids sont bien sûr théoriques) :

  • Hauteur : 0,6 m
  • Longueur : 1,6 m
  • Poids : 30 kg

Pyroraptor appartient à la famille des Dromaeosauridae trouvés en Amérique du Nord (Deinonychus , Dromaeosaurus , Saurornitholestes ) et en Chine et/ou Mongolie (Adasaurus , Hulsanpes, Velociraptor, Halszkaraptor). Les autres représentants de cette famille sont parfois également appelés raptors. Cette classification résulte de l'observation de traits caractéristiques aux Dromaeosauridae remarqués dans le matériel trouvé (griffes du pied adaptés à la prédation, phalanges compressées latéralement, et autres similitudes du squelette).

Sa morphologie laisse à penser qu'il possédait une excellente vitesse de course, qu'il se nourrissait de petits mammifères et qu'il chassait en meute.

On a découvert récemment un fossile d'un animal proche du vélociraptor (de la même famille que Pod) qui portait du duvet, d'où l'habitude de le représenter avec du duvet ou des plumes (voir Représentations ci-dessous). De plus de récentes découvertes le rapprochent d'un petit dinosaure ressemblant à un oiseau trouvé en Chine.

Matériel

Le matériel trouvé le plus probant est :

  • Seconde phalange de la griffe gauche
  • Seconde phalange de la griffe droite
  • Seconde métatarse gauche
  • Cubitus droit
  • Dent
  • Vertèbre antérieure caudale

Ce matériel était mélangé à d'autres restes, typiques de la fin du crétacé, dont :

  • Os de Rhabdodon priscus
  • Coquilles d'œufs
  • Fragments de coquille de tortue (Dortoka sp., Solemys sp., Polysternon sp. ainsi qu'une nouvelle espèce)
  • Restes de crocodiles

Étymologie

Le nom de Pyroraptor olympius décrit la géographie de la découverte, au pied du Mont Olympe en Provence (Olympius), découverte faite après un incendie de Forêt (Pyro. L'incendie a eu lieu en août 1989, quelques jours avant l'incendie de la Montagne Sainte Victoire). Raptor est un mot latin (Voleur) choisi pour son allusion au fait que ce dinosaure était « petit et agile ».

Son surnom de Pod (« Pyroraptor Olympius Dinosaur ») vient d'un épisode de la série Dinosaur Planet de Discovery Channel mettant en scène Pyroraptor olympius. Même si ce nom de Pod se réfère à un seul individu dans l'épisode de la série, il est devenu de facto le surnom de cette espèce.

On trouve parfois le nom de Pyroraptor olympus, qui provient d’une erreur courante, car le mot Olympius, latin, vient du mot Olympus, grec.

Représentations

Liens externes

Bibliographie

  • Allain, R., and P. Taquet. 2000, A new genus of Dromaeosauridae (Dinosauria, Theropoda) from the Upper Cretaceous of France, Journal of Vertebrate Paleontology 20: 404-407 [June 27, 2000]�
  • Portail de la paléontologie
  • Portail de l’évolution
  • Portail des dinosaures
  • Portail de la zoologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.