ROD

Le Railway Operating Division ou ROD est une division du corps des « Royal Engineers », les ingénieurs royaux, un des corps de l'armée anglaise. Cette division opéra durant la Première Guerre mondiale. Le ROD est fondé en 1915, il se compose d'employés des chemins de fer anglais et agit sur tous les fronts. Le domaine ferroviaire concerne la voie normale et la voie étroite.

locomotive type 130 ROD no 5322 préservée au musée de Didcot
locomotive ROD type 140 ou 2-8-0 standard
Locomotive belge, de type 30, déplaçant un canon à longue portée.

Le matériel roulant du ROD

Le ROD a déplacé sur le front un nombre important de locomotives ayant l'origine suivante :

  • locomotives réquisitionnées chez les constructeurs nationaux ;
  • locomotives provenant des réseaux anglais ;
  • locomotives commandées à l'étranger par le gouvernement britannique.
  • locomotives belges évacuées en France lors de l'invasion de la Belgique et mises à disposition des armées alliées afin de soutenir l'effort de guerre (Types 25, 30[1], 32[1], 32S[1], et 51)

Toutes ces locomotives avaient un numéro d'identification au sein du parc ROD.

Les 140 "R.O.D."

Un type standard de locomotive fut adopté par le ROD. Il s'agit d'une locomotive de type Consolidation (en Angleterre 2-8-0), provenant du Great Central Railway et conçue par l'ingénieur John G. Robinson en 1911.

La commande fut passée à l'industrie anglaise, pour 521 machines fournies par les constructeurs suivants :

Matériel américain

Une "Tortoise" à Bruxelles-Midi en 1957.
Une ten wheel construite par Baldwin en 1917.
  • des locomotives de manœuvre de disposition 020T "Saddle Tank" (certaines ont été conservées par l'armée britannique et ont été utilisées en Angleterre ou au Moyen-Orient ; les autres furent revendues à de nombreuses compagnies ferroviaires ou administrations privées après la guerre ; les Chemins de fer de l'État belge immatriculeront les leurs Type 50 mais revendirent rapidement presque toute la série à des industries et charbonnages)
  • des locomotives de manœuvre de disposition 030T à soutes latérales ; celles revendues à la Belgique seront rebaptisées Type 58
  • des locomotives de disposition 131T "Saddle Tank" appelées "Tortoises" (tortues). Inspirées par un modèle américain utilisé par les exploitations forestières de la côte ouest ; ces locomotives furent toutes revendues aux Chemins de fer de l’État belge après 1918)
  • des locomotives identiques aux 140 "Pershing" mais dépourvues de surchauffe (vendues après-guerre aux Chemins de fer du Nord et aux Chemins de fer de l’État belge ; ces derniers les revendirent rapidement à la Roumanie)
  • des locomotives de disposition 230 construites à 70 exemplaires par Baldwin ; après la guerre, toutes sont vendues aux Chemins de fer de l’État belge, type 40, et terminent leur carrière dans les années 1960 ; l’Angleterre commanda 50 machines supplémentaires en 1918 qui furent utilisées en Palestine

Matériel canadien

En 1917 une série de quarante locomotives du type 140 fut livrée au ROD par la Canadian Locomotive Company.

Après la fin du conflit, ces machines de conception différente des 140 "Pershing" furent attribuées à la Compagnie des chemins de fer du Nord qui les numérota 4.1664 à 4.1700.

Après-Guerre

Toutes ces locomotives sont restituées à la fin de la guerre, après l'armistice, aux différents réseaux anglais.

En France, la Compagnie des chemins de fer du Nord et en Belgique, la Société nationale des chemins de fer belges, recevront plusieurs séries de locomotives d'origine ROD. Certaines locomotives de manœuvre ont été conservées par l'armée britannique ; beaucoup des autres locomotives de manœuvre seront revendues à l'industrie privée (usines, charbonnages, sidérurgie...).

Locomotives préservées

Notes et références

  1. Locomotives d'inspiration britannique, capables de remorquer indifféremment des trains de marchandises ou de voyageurs.
  • Portail du chemin de fer
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.