Rafaela Ottiano

Rafaela Ottiano est une actrice d'origine italienne (naturalisée américaine), née le à Venise (Vénétie), morte d'un cancer le à Boston — Quartier d'East Boston (Massachusetts).

Rafaela Ottiano
Dans Lady Lou (1933, photo promotionnelle)
Naissance
Venise
Vénétie, Italie
Nationalité Italienne (d'origine)
Américaine (naturalisée)
Décès
Boston (East Boston)
Massachusetts, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Grand Hotel (1932)
Les Poupées du diable (1936)
Le Retour de Topper (1941)

Biographie

Émigrée en 1910 aux États-Unis, Rafaela Ottiano débute au cinéma en 1924 et, après un second (donc dernier) film muet en 1926, tourne régulièrement de 1932 à 1942, année de sa mort. En tout, elle contribue à quarante-quatre films américains, comme second rôle de caractère (parfois dans des petits rôles non crédités).

Au théâtre, elle joue à Broadway (New York) dans trois pièces, la première également en 1924. La deuxième est Diamond Lil (en) de (et avec) Mae West, produite en 1928 — les deux actrices reprennent leurs rôles respectifs dans l'adaptation au cinéma de 1933, titrée Lady Lou en français et réalisée par Lowell Sherman —. La troisième est Grand Hotel (d'après un roman de Vicki Baum), avec Sam Jaffe et Albert Dekker, représentée 459 fois de à ; là encore, Rafaela Ottiano reprend son rôle dans l'adaptation au cinéma de 1932 (son premier film parlant, réalisé par Edmund Goulding sous le même titre), cette fois aux côtés de Greta Garbo.

Parmi ses autres films notables, citons Les Poupées du diable de Tod Browning (1936, avec Lionel Barrymore), ainsi que Le Retour de Topper de Roy Del Ruth (1941, avec Joan Blondell et Roland Young). Son dernier film est Ma femme est un ange (I Married an Angel) de W. S. Van Dyke (1942, avec Jeanette MacDonald et Nelson Eddy), sorti peu avant sa mort.

Théâtre (à Broadway)

Filmographie partielle

Dans Les Poupées du diable (1936)
Dans Le Retour de Topper (1941)

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du théâtre
  • Portail de Venise
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.