Ramathibodi Ier

Ramathibodi Ier (en thaï: สมเด็จพระรามาธิบดีที่) (1314 - 1369) est le fondateur du royaume d'Ayutthaya, dans l'actuelle Thaïlande, sur lequel il a régné jusqu'en 1369. Il était connu sous le nom de prince U Thong avant son ascension au trône le 4 mars 1351. Natif de Chiang Saen (maintenant dans la province de Chiang Rai), il se réclamait de la descendance de Khoun Bourom (en) et a propagé le bouddhisme theravāda comme religion d'État.

Ne doit pas être confondu avec Ramathipadi Ier.
Ramathibodi Ier
Fonction
Chef d'État
Royaume d'Ayutthaya
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Enfant

Règne

L’érudit Charnvit Kasetsiri a pensé qu'U Thong pouvait en réalité être né d’une famille marchande chinoise dans le secteur de Phetburi. Au moins une chronique royale identifie U Thong comme le fils de Chodüksethi, chef de la communauté marchande chinoise.

La position de Ramathibodi a été probablement fixée par un mariage politique et des connexions familiales. Il a épousé une fille de la famille régnante de Suphanburi, et a pu avoir également conclu une alliance matrimoniale avec le roi de Lopburi, qui l’avait probablement choisi pour lui succéder. Il a nommé respectivement son beau-frère et son fils comme Uparaja (vice-rois) de Suphanburi et Lopburi et a établi sa propre capitale dans la nouvelle ville d'Ayutthaya. Le règne de Ramathabodi a uni les dirigeants khmers de Lopburi, les Thaï de l'ouest et les négociants chinois et malais habitant les secteurs côtiers.

La mort de Ramathibodi a allumé une bataille pour sa succession : son fils Ramesuan est d'abord devenu gouverneur d'Ayutthaya (1369), mais il a dû abdiquer dès l'année suivante en faveur du beau-frère de Ramathibodi, Borommoraja. Quelques sources indiquent que l'abdication s'est produite paisiblement, alors que d'autres indiquent qu'elle est survenue à la suite d’une guerre civile sanglante.

Liens externes

  • Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail de la Thaïlande
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.