Ramsewak Shankar

Ramsewak Shankar, né le 6 novembre 1937, est un homme d'État surinamien. Il fut président de la République du Suriname du 25 janvier 1988 au 24 décembre 1990.

Ramsewak Shankar
Fonctions
Président de la République du Suriname

(2 ans, 10 mois et 29 jours)
Élection
Vice-président Henck Arron
Prédécesseur Fred Ramdat Misier
Successeur Ivan Graanoogst (intérim)
Johan Kraag
Biographie
Date de naissance
Nationalité Surinamienne
Parti politique Parti de la réforme progressive
Diplômé de Université de Wageningue

Présidents de la République du Suriname

Biographie

Shankar était membre de la grande communauté ethnique sud-asiatique du Suriname. Il avait étudié à l'université de Wageningen aux Pays-Bas. Après son retour au Suriname, il est devenu actif au sein du parti de la réforme progressiste. Il a soutenu l'indépendance en 1975.

Carrière

Shankar a été élu président par l'Assemblée nationale à l'issue d'élections parlementaires tenues en novembre 1987. Le régime militaire en place avait amené l'Assemblée nationale à adopter une nouvelle constitution qui permettait au chef du coup d'Etat Dési Bouterse de rester à la tête de l'armée. Ramsewak Shankar était un ancien ministre de l'Agriculture et a succédé à Ramdat Misier à la présidence du Suriname.

En 1989, Shankar accepta de gracier les Marrons, ou nègres de la brousse, qui menaient une guerre civile pendant des années contre les militaires dans le but de préserver leur autonomie sur leur territoire traditionnel, dans la forêt ombrophile. Il a évoqué la possibilité que leurs membres gardent leurs armes pour les utiliser dans la forêt pluviale. Dési Bouterse et le Parti national démocrate se sont opposés à l'accord, le qualifiant de violation de la constitution. Ils ont déclaré que la proposition de Shankar conduirait à légaliser une force militaire indépendante.

En 1990, Shankar et son gouvernement ont été évincés par un coup d'Etat militaire sans effusion de sang (connu sous le nom de "coup de téléphone") dirigé par Bouterse. Un gouvernement soutenu par l'armée a été installé, avec Ivan Graanoogst et plus tard Johan Kraag comme nouveau président.

Voir Aussi

  • Portail de la politique
  • Portail du Suriname
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.