Ray Cullen

Ray Cullen (né le à Saint Catharines, dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur de hockey sur glace. Il évolue au poste de Centre.

Ray Cullen
Nationalité Canada
Naissance ,
Saint Catharines (Ontario)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la droite
A joué pour EHL
Knights de Knoxville
LCPH
Braves de Saint-Louis
LAH
Bisons de Buffalo
Clippers de Baltimore
Hornets de Pittsburgh
LNH
Rangers de New York
Red Wings de Détroit
North Stars du Minnesota
Canucks de Vancouver
Carrière pro. 1962-1971

Biographie

Carrière de joueur

Ses débuts

Il fait ses débuts dans le club des Teepees de Saint Catharines, club école des Black Hawks de Chicago évoluant dans l'Ontario Hockey Association (OHA) lors de la saison 1958-1959, à l'âge de seize ans. Il évolue aux côtés de futurs joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) tels que Stan Mikita, Chico Maki, Pat Stapleton, Wayne Hillman, Doug Robinson, Vic Hadfield et Denis DeJordy, ainsi que de George Harris qui lui connaîtra du succès dans l'Association mondiale de hockey (AMH)[1]. Les Teepees remporte leur second Trophée Hamilton Spectator en finissant premier de la saison régulière [2].

Lors de la saison 1959-1960, Stan Mikita, Wayne Hillman et Denis DeJordy quittent l'équipe, mais sont remplacés par des joueurs tels que Roger Crozier, John Brenneman et Murray Hall. Il termine la saison en étant le deuxième meilleur pointeur de son équipe[3] ainsi que le meilleur buteur et 5e pointeur du championnat [4]. Cette année là, il remporte avec son équipe les séries éliminatoires de l'OHA, gagnant ainsi la Coupe J. Ross Robertson[5], puis le Trophée George T. Richardson face aux Canadiens de Brockville[6] et représente l'est du Canada à la Coupe Memorial qu'ils remportent également [7].

La saison suivante, l'équipe perd Chico Maki, Pat Stapleton et Vic Hadfield qui sont remplacés par Poul Popiel, Bill Speer, Dennis Hull et Doug Jarrett[8]. L'entraineur Max Kaminsky doit se retirer après dix matchs, car il souffre d'un cancer[9]. Sur le plan personnel, Ray finit 3e meilleur passeur de la ligue et 5e au classement des points[10].

En 1961-1962, les Teepees enregistre les départs de Murray Hall et de Doug Robinson et les remplacent par Phil Esposito, Jack Stanfield et Fred Stanfield. Après 9 matchs, ils échangent Georges Harris aux Royals de Guelph en retour de George Standing[11]. Ray termine la saison en étant le 3e meilleur buteur de la ligue, le 5e meilleur passeur et le 4e au classement par points[12].

En 4 saisons avec les Teepees, Ray comptabilise 127 buts et 135 aides, pour un total de 262 points en 197 parties. Il est le meilleur buteur et compteur de l'histoire de la franchise[13].

Ligues mineures

Ray signe son premier contrat professionnel pour la saison 1962-1963 avec les Knights de Knoxville, une équipe évoluant dans la Eastern Hockey League (EHL). Fait cocasse, à l'époque la direction des Black Hawks ne voulait pas qu'il évolue dans cette ligue, jugée trop physique pour un jeune joueur aussi talentueux que Ray, cependant il a tenu tête à l'organisation et a apposé son nom au bas d'un contrat lui octroyant 5 500 $ [14].

Sous les ordres du joueur-entraineur Don Labelle, Ray va terminer 2e meilleur compteur de son équipe avec 109 points[15]. Il termine 2e meilleur buteur du championnat et 5e au classement des points[16], ce qui lui vaut une place dans la première équipe d'étoile de la ligue, ainsi que d'être nommé joueur recrue de l'année[17].

En 1963-1964, il joue pour l'équipe des Braves de Saint-Louis, dans la toute nouvelle Ligue centrale professionnelle de hockey (LCPH). Il y retrouve d'anciens coéquipiers du temps des Teepees : Phil Esposito, John Brenneman, George Harris, Murray Hall, Poul Popiel et Denis DeJordy[18]. Formant un trio détonnant avec John Brenneman et Alain Carron, ils seront tous trois nommés dans la première équipe d'étoile de la ligue, il va terminer 3e meilleur buteur du championnat, 3e passeur et 3e au classement des points[19].

Malgré deux bonnes saisons sur le plan offensive, Ray ne parvient pas à convaincre les dirigeants des Black Hawks de lui laisser sa chance en LNH. Pour la saison 1964-1965, il joue dans le club ferme des Bisons de Buffalo, évoluant dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Il connait un succès instantané, marquant le but gagnant à son premier match et réalisant un tour du chapeau trois matchs plus tard. Il évolue sur une ligne de recrues, en compagnie d'Oscar Gaudet et de Jack Stanfield [14]. Au terme de la saison, il reçoit le Trophée Dudley « Red » Garrett le désignant comme étant la meilleure recrue de la ligue[17].

Ligue nationale de hockey

Le , les Black Hawks l'échange aux Rangers de New York[20]. Il obtient un test de 8 matchs avec eux, au cours desquels il comptabilise un but et trois aides. Il est ensuite rétrogradé en LAH pour le reste de la saison, au sein de l'effectif des Clippers de Baltimore. Il y retrouve John Brenneman et Doug Robinson et malgré une saison compliquée, il finit 2e meilleur pointeur de son équipe[21].

Le , lors du repêchage Intra-Ligue, il est choisi par les Red Wings de Détroit[22]. Alors qu'il semblait bien parti pour gagner sa place dans le contingent LNH, il se blesse pendant le camp de pré-saison, se fracturant la main en la coinçant dans les bandes. Il est alors en repos forcé pendant plus d'un mois. Il partage le reste de la saison entre les Hornets de Pittsburgh en LAH et les Red Wings. Lorsqu'il est aligné avec ces derniers, il a la chance de pivoter un trio formé par Alex Delvecchio et Gordie Howe[14].

Avec Les North Stars du Minnesota

Le a lieu le Repêchage d'expansion de la LNH, au cours duquel, Ray est sélectionné par les North Stars du Minnesota en 24e position au total, lors de la 4e ronde[23].

C'est avec cette équipe qu'il va parvenir à s'imposer dans la LNH. Lors de ses deux premières saisons sous l'uniforme des North Stars, il finit 2e meilleur pointeur de son équipe[24],[25]. Lors de sa troisième saison, il décline un peu et finit 6e meilleur pointeur de son équipe[26].

Cette légère contre performance lui vaut de ne pas être inscrit sur la liste des joueurs protégés pour le futur repêchage d'expansion. Le , il est sélectionné par les Canucks de Vancouver en 6e position au total, lors de la 1re ronde[27].

Avec les Norths Stars, il cumule 71 but pour 162 points en 208 matchs. Il occupe le 23e rang des buteurs de l'équipe, le 28e rang des pointeurs, alors qu'il n'occupe que le 58e rang pour les parties disputées[28].

Avec Les Canucks de Vancouver

Il dispute la première saison de l'histoire de la franchise en LNH. Il aide beaucoup l'équipe de par son expérience et profite de beaucoup de temps de jeu en avantage numérique. Il termine la saison au 8e rang des pointeurs de son équipe[29]. Mais pour la première fois de sa carrière, sa famille ne l'a pas suivi dans la ville où évolue son club. Il décide de mettre un terme à sa carrière à l'âge de 29 ans[14].

Après carrière et vie privée

Après avoir rangé ses patins, Ray a rejoint son frère dans une entreprise de vente de voiture à London.

Il fait partie d'une grande famille de hockeyeurs[30] :

  • ses deux frères Brian et Barry ont tous deux aussi évoluer en LNH en plus de remporter la Coupe Calder
  • John, l'un des fils de Barry a remporté le Trophée Bill Masterton de la LNH en 1998-1999
  • Les petits-fils de Barry ont connu des destins bien différents : Joe a connu du succès en Europe, Mark a remporté la Coupe Calder et Matt a déjà 3 Coupe Stanley à son actif.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques de Joueur[30],[31],[17]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1958-1959Teepees de Saint CatharinesOHA541914334671120
1959-1960Teepees de Saint CatharinesOHA48482977601715173220
1959-1960Teepees de Saint CatharinesM Cup-----1413112424
1960-1961Teepees de Saint CatharinesOHA4524507456622410
1961-1962Teepees de Saint CatharinesOHA503642786364260
1962-1963Knights de KnoxvilleEHL6766431093254150
1963-1964Braves de Saint-LouisLCPH6346529824-----
1964-1965Bisons de BuffaloLAH7028366418936917
1965-1966Clippers de BaltimoreLAH6327467340-----
1965-1966Rangers de New YorkLNH81340-----
1966-1967Hornets de PittsburghLAH281514298-----
1966-1967Red Wings de DétroitLNH2788168-----
1967-1968North Stars du MinnesotaLNH6728255318142682
1968-1969North Stars du MinnesotaLNH6726386444-----
1969-1970North Stars du MinnesotaLNH74172845861450
1970-1971Canucks de VancouverLNH7012213342-----
Totaux LNH 3139212321512020310132

Trophées et honneurs personnels

Ontario Hockey Association (OHA)

  • 1958-1959 :
  • 1959-1960 :
    • meilleur buteur de la ligue (48 buts marqués)[4]
    • 5e au classement par points avec 77 points (48 buts et 29 aides)[4]
    • Coupe J. Ross Robertson désignant l'équipe championne des séries éliminatoires de l'OHA[5]
  • 1960-1961 :
    • 3e au classement des meilleurs passeurs (50 aides)[10]
    • 5e au classement par points avec 74 points (24 buts et 50 aides)[10]
  • 1961-1962 :
    • 3e au classement des meilleurs buteurs de la ligue (36 buts marqués)[12]
    • 5e au classement des meilleurs passeurs (42 aides)[12]
    • 4e au classement par points avec 78 points[12]

Ligue canadienne de hockey (LCH)

Eastern Hockey League (EHL)

  • 1962-1963 :
    • 2e au classement des meilleurs buteurs de la ligue (66 buts marqués)[16]
    • 5e au classement par points avec 109 points (66 buts et 43 aides)[16]
    • nominé dans la première équipe d'étoile de la ligue[17]
    • meilleur recrue[Note 1] de l'année[17]

Ligue centrale professionnelle de hockey (LCPH)

  • 1963-1964 :
    • nominé dans la première équipe d'étoile de la ligue[17]
    • 3e au classement des meilleurs buteurs de la ligue (46 buts marqués)[19]
    • 3e au classement des meilleurs passeurs (52 aides)[19]
    • 3e au classement par points avec 98 points[19]

Ligue américaine de hockey (LAH)

Transactions en carrière

Notes et Références

Notes

  1. Le terme « recrue » désigne un joueur dans sa première saison professionnelle, le terme anglais utilisé est celui de « rookie ».

Références

  1. (en) « 1958-59 St. Catharines Teepees roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  2. OHL Media Guide 2011-12, p. 127
  3. (en) « 1959-60 St. Catharines Teepees roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  4. (en) « OHA 1959-60 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  5. OHL Media Guide 2011-12, p. 167
  6. Richard Lapp et Alec Macaulay, The Memorial Cup, Harbour Publishing, (ISBN 1-55017-170-4)
  7. OHL Media Guide 2011-12, p. 182
  8. (en) « 1960-61 St. Catharines Teepees roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  9. (en) « Montreal Maroons Greatest Players », sur montrealmaroons.blogspot.com (consulté le 16 février 2019)
  10. (en) « OHA 1960-61 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  11. (en) « 1961-62 St. Catharines Teepees roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  12. (en) « OHA 1961-62 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  13. (en) « St. Catharines Teepees all-time player list », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  14. (en) « ray-cullen », sur northstarslegends.blogspot.com (consulté le 16 février 2019)
  15. (en) « 1962-63 Knoxville Knights roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  16. (en) « EHL 1962-63 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  17. (en) « Ray Murray Cullen », sur legendsofhockey.net (consulté le 16 février 2019)
  18. (en) « 1963-64 St. Louis Braves roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  19. (en) « CPHL 1963-64 League Leaders », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  20. (en) « Ray Cullen Trade », sur nhltradetracker.com (consulté le 16 février 2019)
  21. (en) « 1965-66 Baltimore Clippers roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  22. (en) « 1966 NHL Intra-League Draft », sur historicalhockey.blogspot.com (consulté le 16 février 2019)
  23. (en) « The 1967 NHL Expansion Draft », sur historicalhockey.blogspot.com (consulté le 16 février 2019)
  24. (en) « 1967-68 Minnesota North Stars roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  25. (en) « 1968-69 Minnesota North Stars roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  26. (en) « 1969-70 Minnesota North Stars roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  27. (en) « The 1970 NHL Expansion Draft », sur historicalhockey.blogspot.com (consulté le 16 février 2019)
  28. (en) « Minnesota North Stars all-time player list », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  29. (en) « 1970-71 Vancouver Canucks roster and statistics », sur hockeydb.com (consulté le 16 février 2019)
  30. (en) « Ray Cullen », sur eliteprospects.com (consulté le 16 février 2019)
  31. (en) « Ray Cullen hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 16 février 2019)

Bibliographie

  • (en) 2011-12 edition of the OHL Media Information Guide, , 202 p. (lire en ligne)
  • (en) Richard Lapp et Alec Macaulay, The Memorial Cup, Harbour Publishing, 1997 (ISBN 1-55017-170-4)
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de l’Ontario
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.