Rhacodactylus

Répartition

Les espèces de ce genre sont endémiques de Nouvelle-Calédonie[1].

Description

Ce genre comprend des geckos de taille supérieur à 20 cm voire 30 cm. Ce sont des arboricoles nocturnes, ayant en général une queue préhensile. Certains de ces geckos possèdent également des pelotes adhésives sous la queue (setae).

Ils se nourrissent dans les arbres d'insectes, de fruits et parfois d'oiseaux, de petits mammifères ou de petits reptiles.

Liste des espèces

Selon Reptarium Reptile Database (12 janvier 2013)[2] :

Taxinomie

Certaines classifications associaient des espèces d'Australie avec le genre Rhacodactylus, Vences et al., 2001[3], elles sont désormais classées dans le genre Pseudothecadactylus.

En 2012, ce genre a été démembré en Rhacodactylus sensu stricto, Correlophus et Mniarogekko[4].

Publication originale

  • Fitzinger, 1843 : Systema Reptilium, fasciculus primus, Amblyglossae. Braumüller et Seidel, Wien, p. 1-106. (texte intégral).

Liens externes

Notes et références

  1. (en) Référence Reptarium Reptile Database : Rhacodactylus
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 12 janvier 2013
  3. Vences, Henkel & Seipp, 2001 : Molekulare Untersuchungen zur Phylogenie und Taxonomie der Neukaledonischen Geckos der Gattung Rhacodactylus (Reptilia: Gekkonidae). Salamandra, vol. 37, n. 2, p. 73-82.
  4. Bauer, Jackman, Sadlier & Whitaker, 2012 Revision of the giant geckos of New Caledonia (Reptilia: Diplodactylidae: Rhacodactylus). Zootaxa, n. 3404, p. 1–52.
  • Portail de l’herpétologie
  • Portail de la Nouvelle-Calédonie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.