Rho Leonis

Rho Leonis (ρ Leo) est une étoile bleue-blanche de 4e magnitude de la constellation du Lion.

Rho Leonis
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 10h 32m 48,6719s[1]
Déclinaison +09° 18 23,708[1]
Constellation Lion
Magnitude apparente 3,842[2]

Localisation dans la constellation : Lion

Caractéristiques
Type spectral B1Iab[2]
Indice U-B -0,95[3]
Indice B-V -0,14[3]
Astrométrie
Vitesse radiale +42,0 km/s[4]
Mouvement propre μα = −5,57 mas/a[1]
μδ = −3,59 mas/a[1]
Parallaxe 0,57 ± 0,82 mas[1]
Distance 2 800 al
(870 pc)
Caractéristiques physiques
Gravité de surface (log g) 3,09[5]
Luminosité ?L
Température 24 200 K[5]
Métallicité (Fe/H) -0,89[5]
Rotation 60 km/s[6]

Autres désignations

47 Leo, HR 4133, BD+10 2166, HD 91316, SAO 118355, FK5 396, HIP 51624[2]

Rho Leonis est une étoile supergéante de type spectral B1Iab qui possède une magnitude apparente de +3,84. Sa distance est estimée à environ 870 parsecs, et elle est à 690 parsecs au-dessus du plan de la Voie lactée. C'est une étoile en fuite qui se déplace à environ 1,56 unité astronomique par an[7].

Références

  1. (en) M.A.C. Perryman et al., « The HIPPARCOS Catalogue », Astronomy & Astrophysics, vol. 323, , p. L49–L52 (Bibcode 1997A&A...323L..49P, résumé)
  2. (en) V* rho Leo -- Variable Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. (en) H. L. Johnson, B. Iriarte, R. I. Mitchell et W. Z. Wisniewskj, « UBVRIJKL photometry of the bright stars », Communications of the Lunar and Planetary Laboratory, vol. 4, no 99, (Bibcode 1966CoLPL...4...99J, résumé)
  4. (en) Ralph Elmer Wilson, General Catalogue of Stellar Radial Velocities, Washington, Carnegie Institution of Washington, (Bibcode 1953QB901.W495....., lire en ligne)
  5. (en) Douglas R. Gies et David L. Lambert, « Carbon, nitrogen, and oxygen abundances in early B-type stars », Astrophysical Journal, vol. 387, , p. 673–700 (DOI 10.1086/171116, Bibcode 1992ApJ...387..673G, résumé)
  6. (it) P. L. Bernacca et M. Perinotto, « A catalogue of stellar rotational velocities », Contributi Osservatorio Astronomico di Padova in Asiago, vol. 239, no 1, (Bibcode 1970CoAsi.239....1B, résumé)
  7. (en) J. T. Lauroesch et David M. Meyer, « Variable Na I Absorption oward ρ Leonis: Biased Neutral Formation in the Diffuse Interstellar Medium? », The Astrophysical Journal, vol. 591, no 2, , p. L123-L126 (DOI 10.1086/377164, Bibcode 2003ApJ...591L.123L, résumé)
  • Portail de l’astronomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.