Rita Cadillac

Rita Cadillac, née Nicole Yasterbelsky le à Paris et morte le à Deauville dans le Calvados, est une danseuse, chanteuse et actrice française.

Rita Cadillac
Biographie
Naissance
Décès
(à 58 ans)
Deauville
Nom de naissance
Nicole Yasterbelsky
Pseudonyme
Rita Cadillac
Nationalité
Activités
Danseuse, chanteuse, actrice, artiste d'enregistrement
Prononciation

Biographie

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2020). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

À 13 ans, sous le nom de Rita Rella, elle est reine (locale) de l’accordéon. Après avoir fait les Beaux Arts, elle se présente aux Folies-Bergère avec ses cartons à dessins emplis de croquis de costumes de théâtre :

« Je suis arrivée un jour au moment où de nouvelles danseuses et des modèles nus devaient faire une démonstration ; on me plaça avec les autres dans un coin et on me dit : "Déshabillez-vous, placez-vous trois plumes et installez-vous sur le podium. Allez-y". »

Engagée en 1951 au Crazy Horse à 15 ans et 9 mois on la surnomme Rita Cadillac, faisant référence à son physique avantageux... Elle y invente le style "sophistiqué" qui devient la marque de l'établissement. Régine Desforges en témoigne : « Me reviennent dans le désordre des souvenirs : (...) la guêpière blanche à pois verts de Rita Cadillac qu’elle délaçait de ses mains gantées de tulle noir, avec une lenteur, une science si savantes qu’au lieu des coups de sifflets dont s’accompagne, aux États-Unis, ce genre de numéros, un grand silence s’établit dans la salle. » « On entendait voler une mouche », comme l’a noté un chroniqueur de l’époque.

Les Folies Bergère lui demandent de passer en même temps chez eux, ce qu’elle fait de bonne grâce.

Pin-up blonde des années 1960, elle enregistre quelques disques, chez Vogue : Personnalité de Lloyd Price, puis Souvenirs, souvenirs, actuel succès d'un débutant nommé Johnny Hallyday et J'ai peur de coucher toute seule, ou encore, notamment, Ne comptez pas sur moi pour me montrer toute nue en 1959. Dans les années 1970 elle enregistre la chanson Erotica, dans lequel elle mime un orgasme sur fond musical.

En 1963, elle joue dans l’opérette de Francis Lopez Le temps des guitares, dans laquelle elle interprète La java était partie et Hully gully, hully gulla en compagnie de Tino Rossi.

On la voit aussi dès 1954 sur le « grand écran  », mais ce n’est que de 1960 à 1963 que son actif cinématographique atteint une certaine consistance. Elle tient alors des rôles d’importance variable dans Me faire ça à moi (1960), Cadavres en vacances (1961), Dossier 1413 (1961), Mélodie en sous-sol (1962), La prostitution (1962) et Un clair de lune à Maubeuge (1962).

On la retrouve aussi dans un film espagnol Juventud a la intemperie (1961) et la production grecque Afto to kati allo (1963) lui donne l’occasion d’interpréter un numéro musical avec Vagelis Seilinos.

Par la suite, on ne la voit plus que dans le film allemand Das boot (1981), qui est également diffusé en mini-série télévisée.

Discographie (45 tours)

Nota : référence pour l'ensemble de la section[1] :

  • 1959 : Ne comptez pas sur moi (pour me montrer toute nue) / Arrivederci / Adonis / Personnalités
  • 1960 : Souvenirs, souvenirs / Y'en avait qu'un comme ça / C'est fou / Jamais je n'oublierai
  • 1962 : J'ai peur de coucher toute seule / Il n'y a qu'à Paris / Non, ce n'est pas dangereux / Chaque fois qu'on aime.
  • 1969 : Erotica.
  • 1971 : Ne touchez pas à l’animal.

Remarque : les chansons Y en avait qu'un comme ça et C'est fou ont fait l'objet à l'époque d'un film scopitone.

Filmographie

Télévision

  • 1967 : Max le débonnaire : série télévisée, épisode "De quoi je me mêle".
  • 1985 : Das Boot : série télévisée, 3 épisodes de 100 minutes a été diffusée sur BBC Two dans le Royaume-Uni en octobre 1984, et en Allemagne et en Autriche l'année suivante.

Théâtre

Références

  1. http://www.encyclopedisque.fr/artiste/780.html / consulté le 23 novembre 2017.

Liens externes

  • Portail de la danse
  • Portail de la musique
  • Portail du cinéma français
  • Portail du théâtre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.