Robert Grouvel

Robert Grouvel, vicomte, né le à Fontenay-sous-Bois, mort le à Paris, fut un homme de lettres français, historien militaire spécialiste des troupes de l’armée d’ancien régime et de l'armée des émigrés.

Robert Grouvel
Le château d'Osthoffen, propriété de la famille Grouvel depuis 1817.
Fonctions
Historien militaire
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Aristocrate, écrivain, historien
Autres informations
A travaillé pour
Grade militaire
Chef d'escadrons de réserve (arme blindée cavalerie)
Distinctions
Œuvres principales
Les corps de troupe de l'émigration française, 1789-1815, 3 volumes

Biographie

Arrière petit-fils du général d'Empire François Grouvel (1771-1836). Petit-fils du général de division Jules-François-Félix Grouvel (1818-1895).

Fils du vicomte François-Marie-Pierre Grouvel (1867-1933) lieutenant-colonel en 1918, commandeur de la Légion d'honneur en 1931[1] et de Jeanne-Gabrielle-Eugénie-Dieudonné De Coehorn.

Il fut contributeur aux revues ; Le Passepoil bulletin périodique de la Société d’étude des uniformes, La Revue française et Tout l’Univers. À partir de 1926, il fut membre du comité directeur, secrétaire en 1937[2], puis Vice-Président de La Sabretache société française d'études d'histoire militaire, ainsi que directeur du Carnet de la Sabretache[3]'[4].

Engagé comme officier de réserve et mobilisé en 1939[5], il était officier d'état-Major en mai 1940 et fut cité à l'ordre de la brigade (3e BLM) pour sa conduite et ses qualités notamment à Dunkerque.

Chef d'escadrons de réserve de cavalerie en 1953[5], il fut chef de service à la RATP dans les années 1950.

Bibliographie

Après d'importantes recherches dans les services d'archives, il fut l’auteur en 1957 d’une encyclopédie historique consacrée aux Corps de Troupe de l’Émigration française. D'après l'auteur ;« l'historique détaillé des diverses formations militaires crées par les émigrés ou dans lesquelles ils ont servi à l'étranger de 1789 à 1815 »[6].

Il existe un Fonds Grouvel aux archives du musée Condé au château de Chantilly, ce fonds d'archives concerne l’ensemble des recherches du vicomte Robert Grouvel sur l’armée d’émigration[7]'[8].

  • Les corps de troupe de l'émigration française, 1789-1815 Tome I, services de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas / vicomte Grouvel ; illustrations du baron Louis de Beaufort / Paris : Éditions de la Sabretache , 1957[9],[6].
  • Les corps de troupe de l'émigration française Tome II, l'armée de Condé : 1789-1815 / vicomte Grouvel ; illustrations du baron Louis de Beaufort / Paris : Éditions de la Sabretache , 1961.
  • Les Corps de troupe de l'émigration française Tome III, armée des Princes, armée de Bourbon, services de l'Autriche, de la Sardaigne, de l'Espagne et de la Suède : 1789-1815 / vicomte Grouvel ; illustrations du baron Louis de Beaufort / Paris : Éditions de la Sabretache , 1964.
  • Échec à Bonaparte : Louis-Edmond de Phélippeaux, 1767-1799 / Ghislain de Diesbach et Robert Grouvel / Paris : Perrin , 1979, Prix Eugène-Piccard de l'Académie française en 1980[10].

Décoration

Articles connexes

Sources

  • Bibliothèque nationale de France - Catalogue collectif de France
  • Base Léonore, Grouvel, François-Marie-Léon-Robert.

Références

  1. « Base Léonore - Cote LH/1211/43 - Grouvel François Marie Pierre », sur culture.gouv.fr
  2. La Sabretache (Paris ; 1893-1970), Carnet de la Sabretache : revue militaire rétropective publiée mensuellement par la Société "La Sabretache", (lire en ligne), p. 448
  3. « Grouvel, Robert (1900-1965 ; vicomte) », sur idref.fr
  4. « Le vicomte Robert Grouvel (1900-1965), Vice-Président de La Sabretache. », sur lasabretache.fr
  5. Répertoire numérique détaillé rédigé par Claire Bensa, stagiaire, sous la direction d’Olivier Bosc, conservateur de la bibliothèque et des archives du château de Chantilly, Fonds Grouvel (1725 - 2008), (lire en ligne), p. 3
  6. Jean Tulard, « Emigrés et ultras Vicomte Robert Grouvel : Les Corps de troupe de l'émigration française. 1789-1815 », Journal des savants - Volume 3 Numéro 1, , p. 245-249 (lire en ligne)
  7. « Bibliothèque Condé et archives du Château de Chantilly »
  8. « Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales (doc PDF) », sur assosehri.fr
  9. « Base patrimoine - Bibliothèque nationale de France », sur bnf.fr
  10. « Robert GROUVEL - Échec à Bonaparte », sur academie-francaise.fr/
  11. « GROUVEL, François Marie Léon Robert, sur Base Léonore », sur culture.gouv.fr
  • Portail de la Révolution française
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la littérature
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.