Roger Ducret

Roger François Ducret, né le à Paris et mort le à Paris, est un escrimeur français. Membre de l'équipe de France de fleuret, de sabre et d'épée, il réussit l'exploit (avec Lucien Gaudin, argent au sabre en 1920, or au fleuret et à l'épée en 1928) d'être médaillé dans ces trois disciplines lors des Jeux olympiques. Un autre escrimeur français, Georges Trombert a obtenu les médailles dans les 3 armes en tant qu'équipier (argent au fleuret et au sabre, bronze à l'épée, en 1920).

Pour les articles homonymes, voir Ducret.

Roger Ducret

Championnat d'Europe de 1922.
Carrière sportive
Sport pratiqué Escrime
Arme fleuret, sabre et épée
Biographie
Nationalité France
Naissance
Lieu de naissance Paris
Décès
Lieu de décès Paris
Palmarès
Jeux olympiques 3 4 1
championnats du monde 0 0 1
Roger Ducret en 1924.

Roger Ducret est, avec Philippe Cattiau, l'athlète français le plus médaillé aux Jeux olympiques avec 8 médailles au total. Il lui a été décerné le titre de « Gloire du sport ».

Roger Ducret a aussi établi le record français de médailles en une olympiade, avec 5 médailles en 1924 (or au fleuret individuel, au fleuret en équipe, à l'épée en équipe, argent à l'épée en individuel et au sabre en individuel).

Au terme de sa carrière, il fut notamment journaliste au Figaro et à l'Écho des sports.

Palmarès

Jeux olympiques

Roger Ducret est triple champion olympique en 1924 et remporte 5 médailles sur les 38 françaises lors d'uniques Jeux olympiques.

  • Médaille d'or individuelle en fleuret en 1924
  • Médaille d'or en épée par équipes en 1924
  • Médaille d'or en fleuret par équipes en 1924
  • Médaille d'argent individuelle en épée en 1924
  • Médaille d'argent individuelle au sabre en 1924
  • Médaille d'argent en fleuret par équipes en 1928
  • Médaille d'argent en fleuret par équipes en 1920
  • Médaille de bronze individuelle au fleuret en 1908

Championnats du monde

  • Médaille de bronze individuelle à l'épéé en 1923

Grande semaine d'escrime

  • 1914 (mai, aux Tuileries) Vainqueur du tournoi à l'épée amateurs[1]

Bibliographie

  • Très Sport, n°19, Pour devenir bon escrimeur, par Lucien Gaudin et Roger Ducret, Hors-texte Degland et Jean Berthier, 1er novembre 1923.
  • D'estoc et de taille, Paris, Editions du Médicis, 1949, illustré par Monique Lancelot.

Notes et références

  1. Épreuve annuelle, organisée par la Fédération Parisienne d'Épée - La Presse, 1er juin 1914, p.3.

Liens externes

  • Portail de l’escrime
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.