Rolls-Royce RR300

Le Rolls-Royce RR300 est un turbomoteur développé par la société britannique Rolls-Royce Holdings plc. pour le marché des hélicoptères légers. Taré à une puissance sur l'arbre de 300 ch (224 kW) au décollage, le RR300 est une version rebadgée et dégonflée de l'Allison Model 250-C20 (l’Allison Engine Company appartenant désormais à Rolls-Royce)[5].

Rolls-Royce RR300

Le RR300 fut dévoilé lors du salon Heli-Expo de 2007[2], à Orlando, aux États-Unis.

Constructeur Rolls-Royce Holdings plc.
Premier vol mi-[3]
Utilisation Robinson R66
Caractéristiques
Type Turbomoteur[4] à double corps à turbine libre
Longueur 960 mm
Diamètre 550 mm
Masse 91 kg
Composants
Compresseur 1 étage centrifuge
Chambre de combustion Annulaire à flux inversé reverse flow »)
Turbine Régénération : Axiale, à 2 étages
Prise de puissance : Libre, à 2 étages
Performances
Puissance maximale 300 ch, soit 224 kW
Taux de compression 6,2 : 1

Conception et développement

Le Model 250-C18 certifié en 1965 était taré à un même niveau de puissance que le RR300, mais au cours des quarante dernières années, les modèles suivants étaient plus efficaces et produisaient une puissance notablement supérieure. Par exemple, le Model 250-C40, avec un taux de compression de 9,2 pour 1 et un débit d'air de 2,77 kg/s, développe une puissance de 715 ch (525,81 kW).

Le RR300 accouple un compresseur centrifuge réduit provenant du Model 250-C40/47 avec une chambre de combustion et une turbine similaires à celles du Model 250-C20, faisant par la même disparaître le complexe assemblage de compresseur du C20 (6 étages axiaux + 1 étage centrifuge). Exceptées ces différences, le RR300 conserve l'aspect et l'architecture globale du Model 250, dont il est largement dérivé[6]. Le RR300 est la seconde tentative de développement d'une version détarée du Model 250-C20, arrivant vingt ans après le Model 225 de 350 ch proposé par Allison en 1987[6].

La certification du type de la FAA pour le RR300 fut obtenue le [3], suivie du lancement de sa production, avec un premier moteur sorti des chaînes de montage le de la même année[7].

Débouchés sur le marché civil

Le nouvel hélicoptère léger à cinq places Robinson R66 utilise le RR300 comme groupe propulseur, Robinson ayant initialement prévu d'utiliser le Model 250-C20 standard dans ce rôle. Le , Rolls-Royce annonce qu'un contrat portant sur la production de 1 000 moteurs sur une période de dix ans a été signé avec le constructeur du R66[8]. À cette date, 800 moteurs avaient déjà été livrés pour équiper des R66, totalisant 275 000 heures de vol[8].

Rolls-Royce a également annoncé la signature d'un mémorandum d'entente avec les sociétés Enstrom (en), MD Helicopters, RotorWay International (en) et Schweizer (en) pour discuter des applications futures du RR300. En , le moteur fut désigné comme groupe propulseur pour le nouveau 47GT-6 de la société Scott's - Bell 47 (en). Le 47GT-6 sera basé sur le modèle 47G-3B-2A conçu et produit par Scott's - Bell 47, l'actuel détenteur du certificat de vol du Bell 47[9].

Le , Rolls-Royce et Innova Helicopters, Inc., une subsidiaire d’Innova Aerospace, se mettent d'accord pour lancer un programme de développement technique afin de certifier le RR300 sur l'hélicoptère Innova Helicopters C630[10].

Applications

Notes et références

  1. (en) Meredith Saini, « Heli-Expo 2007 : OEMs shift focus from new models to current ones », Aviation International News, , p. 88 (lire en ligne [PDF])
  2. (en) Meredith Saini, « Heli-Expo 2007 : OEMs shift focus from new models to current ones », Aviation International News, , p. 88 (lire en ligne [PDF])
  3. (en) « Rolls-Royce awarded FAA Certification for RR300 engine ahead of schedule », Rolls-Royce, (consulté le 19 décembre 2016)
  4. (en) « RR300 », Rolls-Royce (consulté le 19 décembre 2016)
  5. (en) Ted Evanoff, « Small engines buoy Rolls-Royce », IndyStar, (consulté le 19 décembre 2016)
  6. (en) « Type Certificate Data Sheet No. E4CE » [PDF], US Department of Transportation - Federal Aviation Administration, (consulté le 19 décembre 2016)
  7. (en) « Rolls-Royce delivers first production RR300 engine from new assembly line », Rolls-Royce, (consulté le 19 décembre 2016)
  8. (en) « Rolls-Royce, Robinson helicopter sign agreement for 1,000 RR300 engines », Rolls-Royce, (consulté le 19 décembre 2016)
  9. (en) « The Bell 47 TC is ceremoniously transferred to SB47 », (consulté le 19 décembre 2016)
  10. (en) « Rolls-Royce, Innova Helicopters sign RR300 Development Agreement », Rolls-Royce (consulté le 19 décembre 2016)

Voir aussi

Articles connexes


  • Portail de l’aéronautique
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.