Roma Agrawal

Roma Agrawal est une ingénieure de structures (en) agréée vivant à Londres. Elle a travaillé sur plusieurs projets d'ingénierie majeurs, dont The Shard. Elle est membre de l'Institution of Civil Engineers. Agrawal est également une militante active en faveur de la diversité, et ayant à cœur la cause des femmes en ingénierie.

Roma Agrawal
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Aecom, Parsons Brinckerhoff (en)
Site web
Distinctions
Œuvres principales
Building on the Edge (d)

Parcours académique

Agrawal a vécu ses années de jeunesse à Ithaca, New York et Mumbai, en Inde[1], et a déménagé à Londres pour poursuivre ses études en design et technologie, physique et mathématiques au North London Collegiate School[2]. En 2004, elle a obtenu un baccalauréat en physique de l'Université d'Oxford et, en 2005, une maîtrise en génie des structures de l'Imperial College de Londres. Agrawal attribue son enthousiasme pour l'ingénierie à son de construire et dénobter des choses qu'elle a développé en jouant avec des jeux de blocs Lego lorsqu'elle était enfant[3]. Ses débuts en ingénierie coïncide avec un stage d'été au département de physique d'Oxford où elle a travaillé avec des ingénieurs qui concevaient des détecteurs de particules au CERN[4].

Carrière

L'édifice The Shard

En 2005, Roma Agrawal a rejoint la firme d'ingénieurs Parsons Brinckerhoff (en) dans le cadre d'un programme d'études supérieures, devenant ingénieure agréée de l'Institution of Structural Engineers (en) en 2011. Elle a passé six ans à travailler sur le bâtiment le plus haut d'Europe occidentale, The Shard, à concevoir les fondations et la flèche iconique[5]. La construction fut récompensée par l'Emporis Skyscraper Award pour le gratte-ciel le plus remarquable de l'année 2013[6]. Elle décrit le projet comme un point culminant de sa carrière : "Je pense que de tels projets n'arrivent qu'une ou deux fois dans votre carrière, donc je me sens très chanceuse d'avoir eu l'opportunité de travailler sur ce projet"[7]. La structure de 1 016 pieds (310 m) de haut exigeait une méthode de construction descendante, ce qui n'avait jamais été utilisée auparavant pour un bâtiment de cette envergure[8]. La flèche nécessitait une construction modulaire qui pouvait être construite et testée hors site, permettant un montage rapide et sûr en hauteur au centre de Londres[9].

Mis à part le Shard, Roma Agrawal a également travaillé sur la gare de Crystal Palace et la passerelle de la Northumbria University[10]. Elle a travaillé pour la firme Parsons Brinckerhoff pendant dix ans avant de rejoindre la firme Interserve (en), en novembre 2015, en tant que responsable de la conception[11],[12]. En mai 2017, elle a rejoint le bureau d'études et de conseil en ingénierie américain AECOM en tant que directrice associée[13]. En 2018, elle a été nommée membre de l'Ordre de l'Empire britannique[14] et a été nommée membre de l'Institution of Civil Engineers.

Prix et distinctions

  • 2011 : Prix de l'ingénieure de l'année de l'Institution of Structural Engineers Young Structural[15]
  • 2013 : Prix de la British indian Best in Science & Engineering[16]
  • 2014 : Prix de l'ingénieure de l'année pour les femmes dans la construction[17],[18]
  • 2015 : Prix de l'Association for Consultancy and Engineering Diamond for Engineering Excellence[19]
  • 2017 : Prix Lewis Kent de l'Institution of Structural Engineers[20]
  • 2017 : Prix Rooke de la Royal Academy of Engineering pour la promotion publique du génie[21]

Publications

Références

  1. (en) « Woman on top of the world: the M&S leading lady who helped build the », sur Evening Standard, 165348596842143, (consulté le 24 août 2018).
  2. (en) « International Partnerships », sur www.nlcs.org.uk (consulté le 8 juin 2019).
  3. (en) « Structural Engineer Roma Agrawal talks about STEM careers », Womanthology, (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2017).
  4. (en) « Once a physicist: Roma Agrawal », Institute of Physics (consulté le 1er octobre 2017).
  5. (en) « Inspirational Woman: Roma Agrawal | Structural engineer who helped design London’s Shard skyscraper », WeAreTheCity.com, (lire en ligne, consulté le 1er octobre 2017).
  6. (en) Emporis GmbH, « Emporis Skyscraper Award 2013 », sur www.emporis.com (consulté le 22 mai 2019).
  7. (en) « Roma Agrawal, IET Young Woman Engineer of the Year finalist », sur Women in STEM (consulté le 1er octobre 2017).
  8. (en) « Roma Agrawal – The Shard », sur womeninengineering.org.uk, WordPresscom, (consulté le 24 août 2018).
  9. (en) Agrawal Roma, Parker John et Slade Ron, « Building on the Edge », Civil Engineering Magazine Archive, vol. 85, no 3, , p. 60–67 (DOI 10.1061/ciegag.0000979, lire en ligne).
  10. (en) « Roma Agrawal – The Shard », sur tuoswomeneng.blogspot.co.uk (consulté le 1er octobre 2017).
  11. (en) Hamish Champ, « Aecom hires Shard engineer Roma Agrawal », sur Building, (consulté le 24 août 2018).
  12. (en) « Roma The Engineer! », Stem Graduates (consulté le 4 avril 2018).
  13. (en) « Shard engineer moves to Aecom », sur www.theconstructionindex.co.uk (consulté le 1er octobre 2017).
  14. (en) David Maddock, « Queen's Birthday Honours full list for 2018 - from celebs to unsung heroes », mirror, (lire en ligne, consulté le 8 juin 2018).
  15. (en) « Roma Agrawal », sur dev.wes.org.uk, Women's Engineering Society (consulté le 29 septembre 2017).
  16. (en) « Winners announced at the inaugural British Indian Awards 2013 presented by BDO », sur oceanicconsulting.blogspot.de (consulté le 29 septembre 2017).
  17. (en) « Winners 2014 – Women in Construction Awards » [archive du ], sur Women in Construction Awards (consulté le 29 septembre 2017).
  18. (en) Speakers Corner, « Roma Agrawal - Keynote Speakers », sur www.speakerscorner.co.uk (consulté le 24 août 2018).
  19. (en) « Engineering Excellence Awards 2014 – winners revealed », sur Infrastructure Intelligence (consulté le 29 septembre 2017).
  20. (en) « Lewis Kent Award Winners », sur Institution of Structural Engineers (consulté le 29 septembre 2017).
  21. (en) « Designed to inspire: Roma the Engineer wins top Academy Award RAEng », sur Royal Academy of Engineering (consulté le 29 septembre 2017).
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.