Roncal-Salazar

Roncal-Salazar (également connue sous l'appellation de Vallées pyrénéennes de l'Est, Valles Pirenáicos Orientales) est une comarque (comarca) de la Communauté forale et province de Navarre, en Espagne. Le nom basque de la comarque est Zaraitzu-Erronkari.

Roncal-Salazar
Le Río Esca à Urzainqui, Vallée de Roncal.
Géographie
Pays
Communauté forale
Coordonnées
42° 49′ 34″ N, 1° 02′ 26″ O
Situation de la comarque dans la communauté forale de Navarre.
Fonctionnement
Statut
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Géolocalisation sur la carte : Navarre

Administration

La comarque de Roncal-Salazar est formée par les vallées de Roncal et de Salazar et les municipalités de Castillonuevo et Navascués. La première désignation (commarque de Roncal-Salazar) renvoie au Zonage de 2000 de la Navarre, où la comarque est une sous-zone de la zone Pyrénées. La seconde (comarque des Vallées pyrénéennes de l'Est) fait référence à la classification utilisée par les géographes Alfredo Floristan et Salvador Mensua dans leur division de la Navarre en comarques géographiques, au sein des Vallées pyrénéennes et dans la région de la Montagne de Navarre.

La vallée de Roncal est administrativement organisée en mancomunidad, une intercommunalité de caractère traditionnel. Celle de Salazar a le statut d'université (universidad)[1].

Municipalités

Les municipalités de la comarque

La comarque regroupe 18 municipalités (municipios).

Municipalité Population[2] Superficie Densité
Burgui 227 64,33 3,53
Castillonuevo 19 26,34 0,72
Esparza de Salazar 104 26,92 3,86
Ezcároz 356 29,27 12,16
Gallués 104 43,41 2,4
Garde 179 43,4 4,12
Güesa 57 26,84 2,12
Isaba 487 147,41 3,3
Izalzu 50 7,3 6,85
Jaurrieta 214 30,84 6,94
Navascués 195 96,02 2,03
Ochagavía 617 115,03 5,36
Oronz 50 11,1 4,5
Roncal 271 38,8 6,98
Sarriés 68 23,14 2,94
Urzainqui 97 20,61 4,71
Uztárroz 199 58,19 3,42
Vidángoz 108 39,20 2,76

Géographie

La superficie de la comarque de Roncal-Salazar est de 848,15 km2.

La comarque est située au nord-est de la Navarre et c'est là que l'on trouve les altitudes les plus élevées de la communauté. Elle est composée de deux vallées, celle de Roncal et celle de Salazar, auxquelles s'ajoutent les municipalités de Navascués et Castillonuevo. Elle est bordée, au nord, par la Soule, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques, à l'ouest, par les comarques d'Auñamendi (vallée d'Aezkoa) et Lumbier. La comarque de Jacetania, en Aragon, est mitoyenne à l'est, par sa partie située dans la province de Huesca et, au sud, par celle située dans la province de Saragosse.

Vallées

Vallée de Roncal

La vallée de Roncal est située au nord de la comarque, orientée dans la direction nord-sud et traversée par la rivière Esca. Elle comprend sept villages : Burgui, Garde, Isaba, Roncal, Urzainqui, Uztárroz et Vidángoz. Au nord, la vallée de Belagua est la seule vallée glaciaire de Navarre. Elle a été creusée par des langues de glace du glacier de Larra. On trouve là la Table des Trois Rois (Mesa de los Tres Reyes), point culminant de la Navarre, et d'autres sommets comme le Lacarchela, le Txamantxoia... C'est également l'un des plus grands massifs karstiques d'Europe.

Vallée de Salazar

Au nord de la vallée de Salazar se trouve la sierra de Abodi (1520 m). Les autres sommets importants de la vallée sont le pic d'Orhy (2018 m) et les sommets de Vileta (1408 m), Montenia (1237 m), Lizarraga (1204 m), Askomurrua (1026 m), Remendia (1381 m) et Aburua (1030 m).

Ochagavía est la localité la plus peuplée de la vallée. La principale rivière est le Salazar, qui forme, le long de son cours, des falaises rocheuses et des gorges comme celles d'Arbayún.

Démographie

Le village d'Isaba

En 2008, la comarque de Roncal-Salazar a une population de 3 402 habitants, ce qui lui donne une densité de population de 4,01 hab/km2.

Évolution de la population de la vallée de Roncal à partir de 1975[3]
Municipalité 1975 1981 1986 1991 1996 2001 2005
Burgui 318 287 278 258 253 233 235
Garde 244 236 229 217 201 189 185
Isaba 681 652 605 586 562 510 481
Roncal 413 422 415 387 364 331 303
Urzainqui 157 150 129 120 111 103 106
Uztárroz 393 377 340 324 289 242 220
Vidángoz 138 133 120 111 117 106 114
Total 2 344 2 257 2 116 2 003 1 897 1 714 1 644
Iribarren, près d'Ochagavía
Évolution de la population de la vallée de Salazar depuis 1975[4]
Municipalité 1975 1981 1986 1991 1996 2001 2005
Esparza de Salazar 199 160 159 136 122 103 100
Ezcároz 466 431 400 365 364 358 363
Gallués 149 135 142 133 124 121 118
Güesa 122 113 106 90 79 72 65
Izalzu 84 54 52 49 49 45 46
Jaurrieta 415 391 359 321 268 238 225
Ochagavía 826 777 721 676 701 666 651
Oronz 66 70 70 57 53 56 55
Sarriés 121 112 106 111 84 79 81
Total 2 448 2 243 2 115 1 938 1 844 1 738 1 704

Histoire

À partir du 25 juillet 1939, Roncal accueille les premiers travailleurs forcés envoyés là par le pouvoir franquiste. Entre 1941 et 1942, plus de 2 000 socialistes, anarchistes, communistes et nationalistes basques sont employés à la construction de la route reliant Salazar à Roncal[5].

La comarque de Roncal-Salazar est créée en 2000.

Langue

Historiquement, la langue parlée dans la comarque est le basque. Celui-ci subit cependant, au cours du XXe siècle, un fort recul en faveur de l'usage du castillan. La mise en place de la décentralisation de l'Espagne, après le franquisme, provoque un regain d'intérêt pour la langue basque. En 2001, selon les données de l'Institut de statistique du gouvernement de Navarre, 21,5 % de la population de la comarque parle ou comprend le basque (17,02 % dans la vallée de Roncal, 26,69 % dans la vallée de Salazar et 14,78 % à Navascués)[6]. La vallée de Roncal fait partie de la zone mixte, où le basque n’a pas de statut officiel, sauf dans les administrations publiques.

En janvier 2006, les associations culturelles Xardoki, de Salazar, et Kebenko, de Roncal, lancent une pétition pour demander au parlement navarrais le classement des deux vallées et de Navascués dans la zone basque[6].

Végétation

La comarque est caractérisée par ses pinèdes[7]. Celles-ci sont de trois types :

  • Les pinèdes mésophiles, situées dans les zones les plus humides, associent pins, sapins et hêtres. On les trouve dans le nord des vallées de Salazar et Roncal, dans la sierra de Uztarroz, à Belagua, Belabarce, Lazar et dans les vallées de Zatoya et Anduña.
  • Les pinèdes xérophiles, dans les endroits ensoleillés, se caractérisent par l'absence des mousses. On les trouve dans la vallée de Roncal, notamment à Garde.
  • Les pinèdes subméditerranéennes, associant Quercus pubescens et Pinus nigra, se trouvent en dehors des parties montagneuses de la comarque, principalement à l'extrême sud.

Notes et références

  1. « Ley Foral 6/1990, de 2 de julio, de la administraciónlocal de Navarra », dans Boletín Oficial del Estado, 11 août 1990.
  2. Données 2008 de l'Institut national de la statistique
  3. Instituto de Estadística de Navarra, éditions du gouvernement de Navarre
  4. Institut de statistique de Navarre
  5. - RebeldeMule • Ver Tema - Desafectos. Esclavos de Franco en el Pirineo (2007)
  6. Roncal, Salazar i Almirado euskalduns
  7. Duda sobre Red Natura 2000 de la Union Europea

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la Navarre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.